C'est l'une des franchises de jeux vidéo les plus vendues au monde, et elle a connu une renaissance bienvenue l'année dernière avec un épisode qui remettait tout à plat. Cette année, c'est en Grèce antique qu'elle nous emmène, pour une des aventures historiques les plus réussies (voire la plus réussie) du jeu vidéo.

Une simulation minutieuse et réaliste de l'Antiquité grecque, où il est délicieux de faire n'importe quoi
Une simulation minutieuse et réaliste de l'Antiquité grecque, où il est délicieux de faire n'importe quoi © Ubisoft

Nous sommes à la fin du Ve siècle avant Jésus-Christ, en Grèce, un pays qui vit encore son âge d'or, même s'il est de plus en plus fragile. Dans la peau de l'un des deux personnages que vous pouvez incarner dans "Assassin's Creed Odyssey" (Kassandra ou Alexios), vous allez démarrer votre périple sur Kephallonia, petite île perdue à l'ouest du monde grec et des tourments qui l'agitent.

Car une guerre est en train d'éclater dans la région, la guerre du Péloponnèse, un conflit bien réel qui a bouleversé la Grèce antique entre -431 et -404, et qui opposait deux coalitions menées respectivement par Athènes et Sparte. Quand on vous dit qu'on peut apprendre l'Histoire avec les jeux vidéo...

Un péplum dont vous êtes le héros

Vous allez donc vivre une aventure imaginaire au cœur d'évènements historiques. Car votre personnage est avant tout un "misthios", un mercenaire... Exilé(e) de Sparte pendant son enfance et réfugié(e) sur l'île depuis, vous y vivez de petits boulots, et de temps en temps, de la quête d'objets issus du glorieux passé de l'île voisine, Ithaque. Le souffle de la grande aventure ne va toutefois pas tarder, avec une mission qui pourrait changer le cours de votre vie, mais aussi celui de la guerre à venir.

Guerre et amours, trahison et mythologie : le scénario de "Assassin's Creed Odyssey", c'est du péplum dont vous êtes le héros, le rêve de tout cinéphile fan du Choc des Titans ou de Jason et les Argonautes... Mais ce n'est pas que ça. On y retrouve aussi cet ingrédient essentiel qui a fait le succès de la série Assassin's Creed (l'une des plus lucratives de l'Histoire du jeu vidéo) : cette capacité à faire vivre l'Histoire, pas seulement par les évènements ou les personnages (puisque le jeu prend quelques libertés avec eux), mais par la retranscription de l'ambiance d'une époque.

Une Antiquité en parfait état

Cet épisode (Odyssey) reprend le flambeau du précédent (Origins), qui avait redéfini les bases d'une série qui s’essoufflait un peu. Exit les déserts égyptiens, place aux vastes étendues d'eau grecque. On y laisse au joueur encore plus de liberté, en lui offrant, une fois les bases acquises, la possibilité de suivre le fil du scénario ou d'explorer de fond en comble un moment d'Histoire de l'Antiquité. Une sorte de bac à sable, mais un bac à sable gigantesque et luxueux, basé sur une reconstitution minutieuse dans laquelle on ne prend jamais autant de plaisir que lorsque l'on s'y perd.

Si vous avez toujours rêvé d'escalader une gigantesque statue de Zeus, de voir à quoi ressemblaient tous ces monuments avant d'être des ruines, d'errer au milieu de la foule des rues d'Athènes, de plonger du haut d'une falaise dans les eaux azurées de la Méditerranée, d'écouter la rumeur des conversations en grec ancien, un discours de Périclès ou les préceptes de Socrate, ou juste de galoper cheveux au vent au milieu des vignobles ou des oliviers... Cette odyssée peut vous offrir tout ça. C'est tout simplement le nec plus ultra du "tourisme historique virtuel".

ASSASSIN'S CREED ODYSSEY - Disponible sur PC, PlayStation 4 et Xbox One

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.