Derrière son air mignon et son concept tout simple, ce petit jeu vidéo finlandais vous invite à oublier la logique et les lois de la physique, pour tenter de résoudre des puzzles insolubles... à moins de trouver comment casser le puzzle. Minimaliste, mais brillant.

Dans "Baba is You", tout peut être n'importe quoi, et la logique n'a plus aucun sens
Dans "Baba is You", tout peut être n'importe quoi, et la logique n'a plus aucun sens © Arvi Teikari

La semaine dernière j'ai reçu un mail d'un sympathique développeur finlandais nommé Arvi Teikari. Je l'avais contacté quelques jours auparavant pour lui parler du jeu sur lequel il travaille depuis près de deux ans, intitulé "Baba is You", dont j'avais vu passer quelques images et qui m'intriguait beaucoup. Dans sa réponse, il m'envoyait une version du jeu, et je lui en suis reconnaissant. Là où je lui en veux un peu, c'est qu'il ne m'a pas précisé que j'aurais besoin, pour y jouer, d'une ambiance calme et zen et surtout d'un certain nombre de comprimés de paracétamol.

Vous incarnez Baba, une sorte de petit animal de pixels indéterminé, qui évolue dans un monde très minimaliste fait de murs, de drapeaux, de rivières ou de piliers, et qui avance de case en case. Et c'est à peu près tout ce que je peux vous dire sur les règles de cet univers, puisqu'elles changent tout le temps et que c'est le principe même du jeu. Dans chaque nouveau niveau, vous allez trouver des éléments de décor mais aussi des mots, qui fonctionnent comme des blocs que vous pouvez déplacer en les poussant. Or ces mots, s'ils sont alignés dans un certain ordre, forment des phrases toute simples (en anglais) qui deviennent des règles de votre univers.

Pour gagner, il faut tricher

Vous avez déjà mal au crâne ? Accrochez-vous, ça ne va pas s'arranger. Voilà un petit exemple pour vous aider : Baba est dans un couloir, avec des murs de chaque côté, des rochers qui bloquent son chemin, et de l'autre côté, un drapeau. Mais autour de lui, il y a aussi des blocs qui forment des phrases. L'une d'elles dit "Baba is you" : "vous êtes Baba", autrement dit l'élément que vous dirigez avec votre manette, c'est Baba. L'autre "Wall is Stop", donc les murs sont infranchissables. Une troisième phrase dit "Rock is Push", vous pouvez donc pousser les rochers. Et enfin, "Flag is Win", toucher le drapeau vous permet de finir le niveau.

L'astuce, c'est que vous pouvez déplacer tous les mots qui constituent ces phrases. Vous pouvez par exemple former la phrase "Rock is You", qui fera que vous serez désormais aux commandes, non pas de Baba, mais d'un des rochers. Ou encore "Wall is Win", où il suffira de toucher un mur pour gagner. Ou même "Wall is You", qui vous permettra de contrôler tous les murs du jeu et de les emmener jusqu'à la fin du niveau. Autrement dit, tout l'intérêt du jeu... C'est de casser le jeu.

Mettre sa logique sur pause

Difficile de ne pas avoir constamment un sourire admiratif pour le développeur, en voyant à quel point son jeu est malin. Et il y a de quoi être tout fier soi-même lorsqu'on comprend enfin comment s'évader d'une situation complètement insoluble. Dans "Baba is You", vous ne devez pas atteindre votre objectif en respectant les règles, vous devez modifier les règles pour faire en sorte que le monde se plie à votre volonté. Un peu comme quand vous en avez marre de ne pas réussir un Rubik's Cube et que vous le démontez pièce par pièce pour le reconstruire avec les bonnes couleurs (ne faites pas comme si vous ne l'aviez jamais fait).

C'est aussi un jeu où vous allez utiliser votre cerveau bien plus souvent que vos mains : il est possible de passer plusieurs dizaines de minutes à réfléchir en tordant la situation dans tous les sens dans votre esprit, avant d'avoir une illumination et de débloquer la situation en appliquant votre plan brillant en quelques secondes.

"Baba is You" fait partie de ces jeux trop rares qui parviennent à redéfinir ce qui est logique ou non. Paradoxalement, c'est un jeu de réflexion qui ne plaira qu'aux moins sérieux d'entre nous, à ceux qui ont cette capacité à penser différemment. Alors oui, Arvi Teikari m'a donné quelques maux de tête, mais comme il m'a aussi donné à plusieurs reprises l'impression d'être un peu plus intelligent que d'habitude, je ne peux que lui dire merci.

🎮 BABA IS YOU - Disponible sur PC, Mac et Switch

Bonus

Chaque semaine, nous vous proposons, en plus de la chronique, une plongée en vidéo dans les premières minutes de notre jeu de la semaine. Si vous n'avez pas tout compris à "Baba is You", voici une petite explication visuelle !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.