Tout le monde connait "Tetris", et il y a 99 % de chances que vous y ayez déjà joué au moins une fois dans votre vie. Vous aurez donc forcément l'impression, en lançant "Tetris Effect", d'y avoir déjà joué. Quelle erreur !

"Tetris Effect", quand le jeu vidéo devient pinceau, instrument et expérience sensorielle
"Tetris Effect", quand le jeu vidéo devient pinceau, instrument et expérience sensorielle © Resonair / Enhance Games

Cette semaine, on s'attaque tout simplement à un monument historique, un monstre sacré du jeu vidéo. Si vous avez déjà touché une (ou un) Game Boy, vous avez forcément déjà joué à "Tetris" : le jeu était vendu avec. Je ne vous ferai pas l'injure de vous expliquer le principe de ce jeu redoutablement simple et addictif, créé en 1984 par Alekseï Pajitnov, où l'on empile des blocs de formes différentes pour les faire disparaître en formant des lignes.

34 ans après, voici "Tetris Effect". Une nouvelle version parmi les centaines sorties ces dernières décennies ? Pas du tout. Même si "Tetris Effect" se joue exactement de la même façon que ses prédécesseurs (les blocs sont toujours les mêmes, et ils tombent toujours dans le même sens), il parvient à révolutionner chaque molécule de son concept.

Composer l'univers du jeu en y jouant

Ici, chaque mouvement de votre part va faire évoluer tout ce qui se passe autour. Imaginez : vous êtes sous l'océan, tout est sombre. Les blocs tombent inexorablement, mais chaque fois que vous les faites tourner, ils chantonnent, et chaque ligne provoque des vagues de lumières et de sonorités. Après quelques secondes, vous réussissez à former suffisamment de lignes pour faire évoluer encore plus l'univers : l'image change, vos mouvements agitent l'eau qui vous entoure, et derrière les blocs, vous devinez des poissons, un banc de raies, une baleine...

Ces évolutions au fil du jeu et des lignes n'ont l'air de rien, mais elles changent tout. Dans "Tetris Effect", vous jouez, certes, mais vous composez aussi une partition visuelle et sonore en le faisant. Il n'y a plus d'un côté le jeu, de l'autre le décor, la musique ou les bruitages : il y a un tout, une véritable œuvre d'art complète. L'action même de jouer est à la fois un élément de ce qui se passe, tout en étant son cœur, son centre de gravité, l'origine de tout mouvement, de toute vie à l'écran.

Un fascinant objet vidéoludique non-identifié

Tout le génie de cette version, c'est de faire de votre partie de "Tetris" un pinceau et un instrument qui dessinent une œuvre pour vous. Impossible de s'ennuyer devant "Tetris Effect", le jeu est fascinant à jouer et à regarder, comme une création artistique qui naîtrait en direct sous vos yeux, avec un panel d'univers très différents selon votre humeur.

On peut aussi bien se lancer dans une partie relaxante dans le désert, sur les traces de bédouins, où les blocs reproduiront le bruit des pas sur le sable brûlant...

Ou préférer quelque chose de plus redoutable si on aime le challenge, comme une partie sur fond d'incantations en tamoul, où les mouvements des blocs sont autant de claquements de mains en rythme, et où des figures enflammées tentent de vous entraîner dans leur transe.

"Tetris Effect" est un objet vidéoludique non-identifié, quelque chose de totalement unique et inédit : un exploit quand on sait que ses fondations sont celles du bon vieux "Tetris" qu'on a tous connu. Il parvient à en faire le simple ingrédient d'une recette novatrice, aussi épicée que délicieuse... À consommer sans modération.

TETRIS EFFECT - Disponible sur PlayStation 4

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.