Vous voulez savoir si toutes ces années de cours de solfège ont laissé une marque ? Vous vous demandez si votre sens du rythme n'est pas trop rouillé ? Vous aimeriez trouver un moyen de tester votre talent sur le dancefloor ? "Crypt of the Necrodancer" est le défi qu'il vous faut.

"Crypt of the Necrodancer", quand le jeu vidéo teste les limites de votre sens du rythme
"Crypt of the Necrodancer", quand le jeu vidéo teste les limites de votre sens du rythme © Brace Yourself Games

Cette semaine, je voulais partager une expérience de joueur, une sorte de pathologie dont je suis victime (et vous aussi, peut-être) : parfois, je tombe sur un jeu vidéo que j'adore presque immédiatement, auquel je vais jouer des heures... Tout en étant complètement nul. Vous savez, le genre de jeux sur lequel vous vous amusez énormément malgré votre incapacité chronique à passer le deuxième niveau.

Pour moi, depuis quatre longues années, ce jeu, c'est "Crypt of the Necrodancer". Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas d'un jeu de rôles ou d'aventure, mais bien d'un jeu musical. Car si vous allez effectivement explorer un immense donjon et affronter des hordes de monstres, la manière dont vous allez le faire est une expérience assez inédite, dans une ambiance sonore très loin de celle du Seigneur des Anneaux ou des classiques du genre.

Solfège simulator

"Crypt of the Necrodancer" joue à fond la carte de la "chiptune", ce style musical qui imite les musiques des bons vieux jeux vidéo des années 80 ou 90... Mais de la chiptune de luxe, composée par un génie du genre, Danny Baranowsky. Car la musique est un élément essentiel dans le jeu, le concept même étant basé sur votre sens du rythme.

Pour progresser, il va falloir se déplacer en battant la mesure. Dans cet étrange donjon, l'héroïne (nommée Cadence, comme par hasard) est victime de la malédiction du Necrodancer, qui l'oblige à se déplacer uniquement en rythme. Heureusement pour elle, tous les ennemis qu'elle rencontre subissent le même sortilège. Un temps, un mouvement.  Un, deux, trois, quatre, haut, gauche, gauche, haut, frapper, sauter, creuser, bas, bas, gauche, droite, etc. jusqu'à trouver la sortie... Et passer ainsi à un autre niveau, une autre musique, une autre rythmique.

Original, entraînant, addictif

Horriblement difficile... Mais aussi parfaitement génial. Le jeu ne vous laisse jamais le temps de réfléchir à votre prochaine action, il vous oblige à avancer sans cesse, à anticiper les mouvements des adversaires, ou à improviser chaque seconde. Et comme si ça ne suffisait pas, les boss du jeu ajoutent toujours un petit défi supplémentaire... Par exemple en vous obligeant à arrêter de bouger quand le rythme est suspendu, ou en faisant rugir les guitares pour accélérer la cadence au rythme du metal.

Ajoutons à tout ça un design adorable fait de jolis pixels qui dansent sans arrêt, et vous avez l'un des jeux les plus originaux et les plus prenants de ces dernières années, rien que ça... Je vous laisse, je retourne taper du pied en rythme devant ma console.

🎮 "CRYPT OF THE NECRODANCER" - Disponible sur PC, Mac, iOS, PlayStation 4, Xbox One  et Switch

Bonus : les premières minutes du jeu en vidéo

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.