Vendredi dernier sortait "Castlevania Requiem", une réédition de deux classiques du jeu vidéo, dont l'exceptionnel "Symphony of the Night". Un classique formidable qui a inventé un genre, et qui propose surtout l'une des bandes-son les plus somptueuses jamais entendues dans un jeu vidéo.

Le meilleur épisode de la série Castlevania, qui a inspiré des dizaines d'autres jeux depuis
Le meilleur épisode de la série Castlevania, qui a inspiré des dizaines d'autres jeux depuis © Konami

Ce week-end, c'était le concert symphonique de la Paris Games Week. Forcément, ça m'a donné envie de vous concocter un petit "spa auditif" comme Frédéric Beigbeder en a le secret. D'autant que vendredi dernier, sortait "Castlevania Requiem" sur PlayStation 4, prétexte idéal pour parler de cette série mythique.

Castlevania est une série de jeux qui a commencé en 1986, c'est donc l'un des arrières grands-parents des jeux vidéo actuels... On y suit la lutte à travers les siècles de la famille Belmont, dont la lignée est condamnée à empêcher le retour de Dracula. "Castlevania Requiem" propose de revisiter deux épisodes, dont "Symphony of the Night" : non seulement l'apogée de la saga, mais aussi (selon moi) l'un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps.

On pourrait vous parler longuement de la manière dont il a inventé un genre (désigné sous le terme "metroidvania", en référence aux deux jeux qui l'ont inspiré, Metroid et Castlevania), de la subtile alchimie entre jeu de rôles, d'action et d'aventure, de son ambiance et de ses personnages charismatiques, qui ont récemment inspiré une série sur Netflix.

Mais ce matin, on va poser la manette et laisser de côté le jeu lui-même : car "Symphony of the Night", c'est avant tout l'une des meilleurs bandes originales de jeu vidéo jamais créées. Une bande-son qu'on doit à une compositrice japonaise de génie, Michiru Yamane, née en 1963, et qui a connu la consécration avec ce jeu en 1997, à une époque où l'on commençait tout juste à entrevoir les possibilités sonores offertes par le jeu vidéo.

Elle y compose une symphonie à la fois maîtrisée et totalement folle, mêlant toutes sortes d'instruments et de styles.

Ça commence tout doucement par un chœur...

Ça continue avec des nappes de synthé bien plus classiques dans le jeu vidéo...

On franchit une porte et on entre dans une gigantesque bibliothèque sur fond de clavecin...

Puis on chute pour se retrouver face à un monstre qui fait hurler les guitares..

Avant de revenir à la douceur d'un piano soutenu par des cordes...

Chaque niveau du jeu offre une nouvelle petite surprise musicale. Ce n'est pas pour rien que la bande-son de "Symphony of the Night" vient d'être rééditée en vinyle : Michiru Yamane y ouvrait des routes musicales inédites dans le jeu vidéo, et elle a inspiré un paquet de musiciens et de reprises.

Illustration avec le youtubeur ManuelJBD, qui joue lui-même tous les instruments du morceau.

Et vous, quelle est votre bande originale de jeu vidéo favorite ? N'hésitez pas à laisser vos recommandations (et à lire celles des autres) sur Twitter avec le mot-dièse #LFAJV.

CASTLEVANIA REQUIEM - Disponible sur PlayStation 4

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.