Adapté de la bande dessinée culte du même nom, le jeu vidéo "Blacksad" est une adaptation appliquée et réussie, malgré une certaine rigidité. Les enquêtes du chat détective privé respectent parfaitement l'ambiance de l’œuvre originale, tout en s'autorisant quelques écarts bienvenus.

John Blacksad, à nouveau empêtré dans une sale affaire, cette fois en jeu vidéo et plus en BD
John Blacksad, à nouveau empêtré dans une sale affaire, cette fois en jeu vidéo et plus en BD © Microïds / Ys Interactive

Cette semaine, on va jouer dans l'univers d'une bande dessinée, que les amateurs du genre connaissent bien : "Blacksad", de Juan Díaz Canales et Juanjo Guarnido. Rassurez-vous je ne suis pas revenu pour piquer la place de Laetitia Gayet et de son excellente chronique "Bulles de BD", on parle bien ici de "Blacksad : Under The Skin", une histoire inédite racontée en jeu vidéo, cette fois.

John Blacksad, détective privé, passe une sale journée. Une journée qui avait particulièrement mal commencé, avec un visiteur pas franchement agréable. Commencer sa journée en se faisant refaire le portrait par un rhinocéros en costard, on fait mieux comme petit déjeuner. Ah oui, j'ai oublié cette précision que les fans de la BD connaissent déjà : dans Blacksad, on est dans un New-York alternatif où tous les habitants sont des animaux qui se tiennent sur deux pattes et s'habillent comme des humains. À commencer par le héros, un chat noir en trenchcoat un peu blasé (le chat, pas le trenchcoat) qui n'a rien à envier à Humphrey Bogart, et qui collectionne les soucis de trésorerie et les hématomes.

Heureusement, son deuxième visiteur du matin, c'est son pote Jake, un gorille (professionnellement ET littéralement) qui lui amène une jeune femme et une nouvelle affaire. C'est le début d'une enquête riche en rebondissements, peut-être un peu trop classique dans sa forme mais pleine de gouaille et de charme.

Un passage de la BD au jeu vidéo qui se fait sans douleur

Il propose tout de même de très bonnes idées. D'abord, le fait de développer une histoire indépendante des tomes déjà parus de la bande dessinée, ce qui permettra de surprendre même ceux qui en connaissent les cases par cœur...

Mais surtout, "Blacksad : Under The Skin"n'a pas peur d'aller un peu plus loin que le matériau d'origine, pour ne pas en faire de ce polar animalier une "bête" adaptation. D'abord en vous laissant faire vos propres déductions, via un système assez malin d'associations d'idées. Mais aussi à travers une fonction un peu anecdotique, mais assez osée : vous pouvez à tout moment voir où en est "Votre Blacksad" dans un menu dédié, selon la manière dont vous le jouez. Est-il bavard ou taciturne ? Romantique ou désabusé ? Son affaire est-elle rentable ou au bord du gouffre ? Est-il alcoolique ou la bouteille de whisky sur son bureau est-elle juste là pour rassurer les clients friands de clichés ?

Bref, si l'histoire se déroule à son rythme, votre personnage principal ressemblera à ce que vous en ferez, tout comme le dénouement de son enquête... Et on ne peut que saluer l'audace d'une adaptation qui, tout en étant profondément respectueuse de l’œuvre originale, notamment de son ambiance géniale, ose vous faire cuisiner son héros à votre sauce.

🎮 "BLACKSAD: UNDER THE SKIN" - Disponible sur PC, Mac, PlayStation 4, Switch et Xbox One

Bonus : les premières minutes du jeu en vidéo

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.