Cette semaine, on part en road-trip dans un pays imaginaire, et dans un jeu narratif qui innove en générant son histoire de manière largement aléatoire. Une aventure qui s'écrit en fonction de vos choix comme rarement auparavant.

Dans "Road 96", générateur habile de road-trips personnalisés, tout tourne autour des personnages secondaires
Dans "Road 96", générateur habile de road-trips personnalisés, tout tourne autour des personnages secondaires © DigixArt Entertainment

Dans "Road 96", vous incarnez un ado de Petria, un État totalitaire à la veille d'une grande élection qui pourrait changer le destin du pays. Pour vous, l'objectif, c'est la fameuse route 96, celle qui traverse la frontière vers un horizon meilleur. Et vous êtes loin d'être seul à tenter ce périple, une fuite collective des jeunes du pays que le président Tyrak tente à tout prix d'empêcher, en pourchassant et en enfermant tous les fugueurs potentiels.

Vous voilà donc sur la route, avec un peu d'argent et un baluchon. Et à partir de là, impossible de vous raconter la suite de l'histoire, puisqu'elle peut prendre autant de formes qu'il y a de joueurs. Car si on regarde sous son capot, "Road 96" utilise des algorithmes qui vont générer un récit, des péripéties, des rencontres de manière aléatoire, à partir de vos choix. Ce qui fait qu'à chaque partie, vous commencerez avec un personnage différent, dans un lieu différent, en croisant le chemin de personnages différents. Bref, c'est un générateur de road-trips.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Seul le contexte reste fixe

Votre histoire ne ressemblera à aucune autre mais aura toujours pour cadre ce pays étrange qu'est Petria, qui rappelle furieusement l'Amérique des années 90. Un pays dont vous allez comprendre petit à petit l'histoire et les traumatismes : dix ans plus tôt, un terrible attentat a causé la mort de centaines d'innocents, engloutis sous une montagne visée par un camion rempli d'explosifs. Depuis, le président Tyrak tient le pays d'une main de fer, mais il est contesté pour la première fois par une sénatrice de l'opposition.

Ce contexte pesant, vous pouvez en faire un peu ce que vous voulez, à l'image de vos road-trips successifs. Vous pouvez tenter d'influencer l'élection à venir en donnant des coups de main à la résistance, rester dans les bonnes grâces du pouvoir en balançant aux flics vos compagnons d'infortune, ou vous concentrer uniquement sur votre propre fuite en abandonnant le pays à ses démons. Cette route, c'est la vôtre.

Une célébration des personnages secondaires

En vous mettant dans la peau de plusieurs adolescents successifs, à peine identifiés, et interchangeables (puisqu'à chaque fois que vous atteignez la route 96 ou que vous échouez, vous allez incarner un nouveau personnage et vous lancer dans une nouvelle fuite), "Road 96" met toute la lumière sur les seconds rôles. En discutant avec eux, en les aidant ou non, vous allez apprendre à mieux les connaître, et à plus ou moins les aimer selon les cas. Tous sont attachants à leur manière : il y a Zoé, la musicienne en plein voyage initiatique ; Fanny, la policière qui cherche désespérément son fils adoptif ; Sonya, l'insupportable star nombriliste de la télé d'État ; Stan et Mitch, les cambrioleurs dont le QI à deux dépasse péniblement la moyenne ; ou encore John, le routier bourru au grand cœur.

Ensemble, ils donnent à ce jeu vidéo choral toute sa personnalité, et on finit vite par avoir ses chouchous, ceux qu'on espère recroiser à la prochaine intersection, en stop, en bus ou à pieds. "Road 96" célèbre l'aventure, la soif de liberté, et surtout les rencontres, et c'est la seule chose dans ce jeu qui n'a rien d'un hasard.

🎮 "ROAD 96" - Disponible sur PC et Switch

Merci à Sébastien Laugénie, Laetitia Gayet et Juliette Geay pour le doublage des voix

L'équipe
Thèmes associés