Soirée spéciale en direct de La Folle journée de Nantes.

L’Orchestre philharmonique de l’Oural avec le pianiste Boris Berezovsky interprèteront un concert 100 % américain, dirigé par Dmitri Liss.

Au programme 4 pièces : Danses Symphoniques et Candide extraites de West Side Story de Bernstein, Rhapsody in Blue de Gershwin, Too Hot Toccata de Aaron Jay Kernis.

Orchestre Philharmonique de l’Oural

Créé en 1936 par le jeune chef Mark Pavermann, auquel succèderont Valentin Kozhin, Andrey Chistyakov et Andrey Boreiko, l’Orchestre Philharmonique de l’Oural est basé à Ekaterinbourg, capitale de la région de l’Oural. Dirigé depuis 1995 par Dmitri Liss, il joue un rôle majeur dans la vie musicale de la région et de sa ville de résidence, et s’affirme comme l'un des meilleurs orchestres de Russie. Désormais reconnu sur le plan international, il présente chaque année près de 70 programmes et plus de cent concerts à travers le monde. L’orchestre participe régulièrement à de prestigieux festivals, comme La Roque d’Anthéron, Radio France-Montpellier, les Folles Journées de Nantes, Bilbao et Tokyo ; il est l’invité principal du Festival Eurasia, organisé tous les deux ans à Ekaterinbourg. L’orchestre a travaillé aux côtés des plus grands solistes tels que Mstislav Rostropovich, Boris Berezovsky, Nikolai Lugansky, Yuri Bashmet, Vadim Repin, Alexandre Kniazev ou Natalia Gutman, et collabore avec d’éminents chefs comme Mikhail Pletnev, Vladimir Fedoseyev ou Jean-Claude Casadesus. L'essentiel du répertoire de l’Orchestre Philharmonique de l’Oural comprend toutes les œuvres significatives de Russie et d'Europe de l'Est mais également des pièces des compositeurs les plus renommés du XXe siècle. L’orchestre a enregistré une vingtaine de disques chez Warner Classics International et Mirare. Lors de la saison 2013-2014, il sera dirigé par Valery Gergiev au Mariinsky Theater de Saint-Pétersbourg.

CB-T

Dmitri Liss direction

Formé par D. Kitaenko puis diplômé du Conservatoire de Moscou, Dmitri Liss devient le chef principal de l’Orchestre Symphonique de Kuzbass en 1991 et par la même occasion le plus jeune chef titulaire de Russie. Lauréat du prestigieux Prix de la Nation de Russie en 2008, il s’était déjà par le passé distingué en remportant le Premier Concours des jeunes chefs d’orchestre de Zagreb (1995) ; la même année, il est nommé directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Philharmonique de l’Oural. Entre 1997 et 1999, il est chef principal “russe” de l’American-Russian Young Orchestra, puis de 1999 à 2003, chef associé de l’Orchestre National de Russie. Salué comme l’un des meilleurs chefs de sa génération, il est régulièrement appelé à diriger des orchestres russes ainsi que de grandes formations internationales. Au gré des concerts, il a eu l’occasion de travailler avec des musiciens d’exception comme M. Rostropovitch, M. Pletnev, G. Kremer, Y. Bashmet, S. Mintz, N. Gutman, ou encore P. Donohoe, notamment lors de ses invitations régulières au sein de festivals de réputation mondiale. Pour Warner Classics, il a enregistré six disques dont les Symphonies n°6 et 10 de Miaskovsky et les concertos pour piano de Tchaïkovsky et Khatchaturian avec B. Berezovsky. Avec Mirare, il a enregistré la Symphonie n°6 et Francesca da Rimini de Tchaïkovsky, Shéhérazade de Rimski-Korsakov, l’intégrale des concertos de Rachmaninov et dernièrement, le Concerto n°2 de Brahms avec B. Berezovsky.

Boris Berezovsky piano

Boris Berezovsky bénéficie d’une remarquable réputation de pianiste virtuose, doté d’une finesse et d’une sensibilité uniques. Élève d’Elisso Virsaladze au Conservatoire de Moscou, sa ville natale, et d’Alexander Satz, dont il suit parallèlement les cours, il remporte bientôt la Médaille d’Or du Concours International Tchaïkovski. Jouant en soliste avec les plus grands orchestres - Philharmonique de Londres, Symphonique de Berlin, Orchestre de la Suisse romande, Orchestre National de France, Staatskapelle de Dresde… -, il est aujourd’hui l’invité en récital de séries de concerts et de salles prestigieuses au nombre desquelles la Philharmonie de Berlin, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Konzerthaus de Vienne, le Théâtre des Champs-Élysées ou l’Auditorium du Louvre. Passionné de musique de chambre, il partage la scène avec des artistes tels que D. Makhtin, A. Kniazev ou V. Repin, avec lesquels il se produit dans de nombreux festivals européens tels Verbier, Salzbourg ou La Roque d’Anthéron. Embrassant un vaste répertoire, sa discographie a reçu de multiples récompenses de la presse spécialisée. Parmi ses nombreux enregistrements, citons son intégrale des Concertos de Beethoven avec l’Orchestre de Chambre de Suède, les Études transcendantes de Liszt et ses disques Chopin, Schumann, Moussorgski, Balakirev, Medtner et Ravel. Un DVD est également paru, de pièces de musique de chambre de Tchaïkovsky, avec D. Makhtin et A. Kniazev, qui a obtenu un Diapason d’Or en 2004. Boris Berezovsky a par ailleurs gravé chez Mirare plusieurs disques Rachmaninov, un disque Saint-Saëns en compagnie d’Henri Demarquette, de Brigitte Engerer et de l’Orchestre de Paris, et un CD Liszt enregistré en public au Royal Albert Hall de Londres et à La Grange de Meslay. Ses deux derniers enregistrements consacrent Brahms, avec le 2ème Concerto et un album de pièces à quatre mains avec Brigitte Engerer.

Evénement(s) lié(s)

La folle journée de Nantes

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter La folle journée de Nantes Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.