La vie de La Fontaine est un conte. Et comme dans tous les contes on y rencontre des fées. Parmi celles-ci, la plus belle et la plus gentille portait le doux nom de Sablière.

Marguerite Hessein, Madame de la Sablière (1636-1693) Gravure du 19eme siècle
Marguerite Hessein, Madame de la Sablière (1636-1693) Gravure du 19eme siècle © AFP / Bianchetti/leemage

Il était donc une fois une dame, prénommée Marguerite. Elle était née Hessein.

Bien élevé par un père protestant et banquier, elle se plait très jeune dans la société des scientifiques, sans devenir pour autant femme savante. elle a trop de gaieté en elle et de simplicité. Il se trouve seulement qu'elle aime apprendre. et pourquoi pas des plus illustres ?

L'équipe
(ré)écouter La Fontaine : une école buissonnière Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.