Pour un dialogue sociale efficace, il faut des syndicats puissants : impossible de les remplacer. Ils ne représentent rien mais bloquent tout.Les syndicats sont là pour revendiquer leurs droits afin d'obtenir plus de réformes sociales, des réformes efficaces. Mais dans l'ensemble les salariés des petites entreprises sont peu reconnus. La représentativité syndicale se sont les grandes entreprises, et les autres alors?

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.