A un mois de l'ouverture des stations de ski, certains s'interrogent sur l'impact écologique des sports d'hiver sur les sols.

Quand on dévale les pistes de ski l'hiver, on pense peu à ce qui se passe en dessous, sous la neige. Or, les aménagements et la construction des pistes, ça peut fragiliser les sols. Ils se détériorent et l'écosystème est fragilisé..

Il faut donc trouver des solutions. Et ça passe notamment par la revégétalisation de ces espaces 

Rosalie Lafarge a interviewé Thomas Spiegelberger, chercheur à l'Irstea de Grenoble, l'institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture... Il est spécialisé dans les écosystèmes montagnards. Elle s'est aussi entretenue avec Pascal de Thiersant, président du directoire de la société des 3 vallées qui exploite le domaine skiable de Courchevel 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.