Il suffit de lever le nez la nuit vers le ciel pour se rendre compte de l'étendue de la pollution. On estime aujourd'hui que 60 % des Européens ne voient plus la voie lactée. En 2018, il y aura une nouvelle étape dans la réglementation pour baisser un peu la lumière. Mais les associations sont sceptiques.

La nuit est de moins en moins noire, il y a de plus en plus de sources de lumière artificielle partout, que ce soit en ville mais aussi à la campagne, et cela a un effet sur nous, notre sommeil mais aussi sur l'environnement. 

Et quand on allume la lumière la nuit, ca dérange la faune, on l'a tous constaté sur les insectes volants, les papillons de nuit qui se cognent contre les réverbères.  Et 80 % des insectes ont disparu en Europe de l'ouest d'après un article scientifique paru très récemment..

Dans certaines communes, on installe des couloirs noirs pour la faune, un peu sur le même modèle que ces tunnels pour faire traverser les routes aux  grenouilles. 

Un reportage de Sandy Dauphin. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.