La gourmandise d’Eva Bester

Chaque jour, Eva Bester déniche, un objet, une idée ou une pépite, qui pourra être insolite, consolatoire, poétique, ou tout simplement divertissante.

Aujourd'hui, "Les amours de Camaralzaman" dans "Les mille et une nuits" (Traduction d'Antoine Galland)

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.