Un polar français à rebondissements

Mercredi, le film « A l’aveugle » du réalisateur Xavier Palud sort en salles, avec Jacques Gamblin dans la peau d’un flic fatigué mais expérimenté, chargé d’enquêter sur une série de meurtres "inexpliqués". Forcément ! Sinon, à quoi bon enquêter...

Dans ce film, l’énigme ne réside pas tant dans le « qui ? », que dans le « pourquoi ? ».

Ce matin, entretien avec son réalisateur.

A l'aveugle
A l'aveugle © Europacorp

Présentation du film A l'aveugle :

"Le cadavre mutilé d’une jeune femme est retrouvé à son domicile. Pas d’effraction, pas de témoin : le crime est parfait. L’enquête est confiée au commandant Lassalle, un flic expérimenté et solitaire, détruit par la mort de sa femme. Alors que d’autres meurtres tout aussi sanglants sont perpétrés, Lassalle est intrigué par la personnalité d’un aveugle, Narvik. Mais l’alibi du suspect est plausible et son infirmité le met hors de cause. Un étrange duel, telle une partie d’échecs, s’engage alors entre les deux hommes."

Sortie en France : 07/03/2012 Durée : 1h 34

Les invités

L'équipe

Mots-clés :

(ré)écouter La justice, c'est comme la Sainte Vierge... (saison 2011-2012) Voir plus


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.