Pourquoi les avocats portent-ils une robe ? A quels critères d'égalité répond-elle ?

Dans son livre "Jamais sans ma robe", Daniel Richard s'intéresse à l'homme qui sommeille sous l'habit de Justice et à la portée symbolique de la robe, noire pour les avocats, rouge pour les juges.

Reportage réalisé à "La Maison Bosc", costumier des Cours, des Tribunaux et Universités depuis 1845, face au Palais de Justice de Paris.

Jamais sans ma robe
Jamais sans ma robe © Radio France / Editions du Rocher

Présentation du livre par l'éditeur :

« Tous égaux sous la robe » : la formule est belle, mais… sous la robe… combien d’histoires et de destins différents !

La robe, fil rouge – ou noir – de cet ouvrage, est ici prétexte à rencontrer les meilleurs acteurs de l’arène judiciaire. Les grands avocats Metzner, Le Borgne, Pelletier, Lemaire, et des magistrats tels que Bilger ou Coujard témoignent de la symbolique de ce vêtement singulier, et reviennent sur les grands procès qui les ont marqués.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter La justice, c'est comme la Sainte Vierge... (saison 2011-2012) Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.