...

Florence Cestac publie une nouvelle BD autobiographique. Elle revient sur son enfance avec son père tyrannique. Elle explique ici comment elle l'a dessinée.

Capture écran de la leçon de dessin Florence Cestac : "Comment dessiner Un papa et une maman..."
Capture écran de la leçon de dessin Florence Cestac : "Comment dessiner Un papa et une maman..." © France Inter

Voilà comment j'ai dessiné Un papa, une maman. Le titre c'est parce que j'ai pris un peu les nerfs quand j'ai vu les manifs contre le mariage pour tous. Le slogan c'était : "Un papa, une maman...". Enervée, je me suis que j'allais faire quelque chose la dessus.  Je fais un peu la démonstration dans mon livre qu'un papa et une maman, ce n'est peut être pas la panacée. 

Il y a peut être d'autres moyens de créer une famille. 

Je démontre comment c'était avec la mienne. C'est un truc que je voulais faire depuis longtemps et j'ai attendu le décès de ma mère il y a trois ans. Même si elle a souffert qu'elle a toujours été brimée par mon père parce que pour lui elle était la mère au foyer. Mon père disait toujours la première phrase de l'album : "Si je me suis mariée, c'est pour me faire servir". Donc, effectivement, elle passe sa vie à le servir. Mais en même temps, elle ne supportait pas qu'on dise du mal de lui. Donc, je pense que cet album lui aurait pas fait totalement plaisir...