• Frédéric Pajak , pour son dernier ouvrage "Manifeste incertain, tome 1" - Avec Walter Benjamin, rêveur abîmé dans le paysage , publié aux Editions Noir sur Blanc.
Manifeste incertain
Manifeste incertain © Radio France / Frédéric Pajac

Des souvenirs éparpillés, la rumeur de la mer furieuse, Samuel Beckett, Bram van Velde, le retour des Esprits, deux jeunes fascistes à la fin des années 1980, et puis Walter Benjamin, rêveur abîmé dans le paysage , qui s’interroge sur l’avenir du roman, sur l’Histoire, sur l’avènement du nazisme et de la culture de masse. Après un premier séjour en 1932 sur l’île d’Ibiza, fuyant Berlin, il y retourne en 1933. C’est l’heure du basculement, de l’exil définitif, de la pauvreté et de la solitude.

Roman anti-romanesque, méditation sur le roman, roman fragmenté, écrit et dessiné, ce premier tome du Manifeste incertain est conçu comme un voyage dans la beauté, la fureur, la bêtise, les illusions et le désenchantement.

  • Nan Aurousseau , pour son dernier livre "Quartier charogne" , publié aux Editions Stock.
quartier charogne
quartier charogne © Radio France / Nan Aurousseau

"Est ce que notre enfance est importante pour quelqu?un d?autre que nous-même ? C?est la question que je me suis posée avant d?écrire les premières lignes de Quartier charogne . Pourtant, une fois la première phrase jetée, le reste a suivi. Je ne voulais surtout pas faire un livre sur toute ma vie d?un coup, c?est pour ça que j?ai choisi la tranche de six à quinze ans, de notre arrivée rue des Maraîchers dans le XXe, le quartier Charonne, jusqu?à notre expulsion un matin de juin, quand ils nous ont jetés sur le trottoir, ma mère et nous, les cinq gosses, sans nulle part où aller. J?ai essayé d?être le plus franc possible, ça n?a pas été toujours facile, il y a des choses qu?on préférerait garder secrètes, d?autres qu?on aurait tendance à romancer, on est tenté de faire des petits arrangements avec sa mémoire. J?ai vraiment tout fait pour être au plus près de ce qui s?est passé pendant ces neuf années. »

+Yves Sentes et André Julliard pour le tome 21 des Aventures de Blake et Mortimer, "Le secret des cinq Lords" publié aux Editions Blake & Mortimer / Editions Dargaud

Le secret des cinq Lords
Le secret des cinq Lords © Radio France

Cette nouvelle aventure de Blake et Mortimer conduit nos deux héros à Oxford. L’Ashmolean Museum et sa célèbre collection archéologique est le théâtre de vols inexpliqués auxquels sont liés une série de meurtres tout aussi mystérieux. Tels les héros d’Agatha Christie, Blake et Mortimer mènent l’enquête. Yves Sente et André Juillard nous offrent une aventure dans la plus pure tradition des romans policiers britanniques.

Et la chronique des libraires:

  • Florince Bourdin de la librairie "Mot de passe" à Neuchatel, en Suisse pour "Pas de rennes pour Noël!" , un album de Lisa Trumbauer , avec des illustrations de Jannie Ho , publié aux Editions Milan.

Cette année, les rennes font grève et refusent de livrer les cadeaux de Noël sans compensation. Face à cette situation, le père Noël se fâche et lance un recrutement. Des chats, des chiens, des kangourous, des éléphants et des flamants roses présentent leur candidature, mais personne n'est efficace au moment de commencer la formation.

  • Manon Trépanier , de la librairie "A lire" à Longueil, au Québec , pour "La petite et le vieux" , un roman de Marie-Renée Lavoie , publié aux Editions Bibliothèque Québécoise.

Elle se nomme Hélène, mais se fait appeler Joe parce qu’elle veut vivre en garçon comme lady Oscar, son héroïne de dessins animés préférés qui est le capitaine de la garde rapprochée de Marie-Antoinette. Comme elle, elle aimerait vivre à une autre époque et réaliser de grands exploits, car elle a l’âme romantique et un imaginaire avide de grands drames. Mais elle doit se contenter de passer les journaux, puis de travailler comme serveuse dans une salle de bingo. Après tout, au début du roman, elle n’a que huit ans, même si elle prétend en avoir dix. Hélène a trois sœurs, un père très occupé à être malheureux et une mère compréhensive mais stricte qui ponctue ses phrases d’un «C’é toute» sans réplique. Elle vit dans un quartier populaire peuplé de gens souvent colorés dont le plus attachant est sans nul doute son nouveau voisin, Monsieur Roger, un vieil homme qui rêve de mourir. Il passe ses journées à boire de la bière, mais il accourt dès qu’on a besoin de lui. Hélène et lui développent une amitié indéfectible.

  • Matthieu Colombe , de la librairie Goulard, à Aix-en-Provence, pourr "Rock poster art: sérigraphies de concerts" , un livre de Didier Maiffredy , publié aux Editions Eyrolles.

Ce beau livre dresse le portrait d'un mouvement artistique singulier et underground, méconnu et protéiforme, vieux de plus de 50 ans, et qui ne cesse d'accroître sa notoriété et son importance : la sérigraphie de concerts. Cet ouvrage retrace pour la première fois en France le fil de son histoire, permet de faire connaissance avec les nombreux artistes qui en sont les acteurs, met à jour les processus de création et interroge sur la nature profonde de ces posters.

  • Déborah Damblon , de la librairie "La Licorne", à Bruxelles , pour "Simon Weber" , un roman de Jean Mattern , publié chez Sabine Wespieser Editeurs.

Etudiant en médecine très protégé par un père qui l'a élevé seul, le narrateur se trouve précipité dans l'âge adulte par l'annonce de la maladie. Sur un coup de tête, il décide de partir en Israël et d'y attendre les résultats des analyses. Il y retrouve une forme de légèreté et d'insouciance, faisant en accéléré son éducation sentimentale et sexuelle.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.