Oh...
Oh... © Radio France / Philippe Djan

« Décembre est un mois où les hommes se saoulent – tuent, violent, se mettent en couple, reconnaissent des enfants qui ne sont pas les leurs, s'enfuient, gémissent, meurent... » "Oh..." raconte trente jours d'une vie sans répit, où les souvenirs, le sexe et la mort se court-circuitent à tout instant.

La vie sans fard
La vie sans fard © Radio France / Maryse Condé

« La Vie sans fards répond à une double ambition. D’abord je me suis toujours demandé pourquoi toute tentative de se raconter aboutissait à un fatras de demi-vérités. Trop souvent les autobiographies et les mémoires deviennent des constructions de fantaisie. Il semble que l’être humain soit tellement désireux de se peindre une existence différente de celle qu’il a vécue, qu’il l’embellit, souvent malgré lui. Il faut donc considérer La Vie sans fards comme une tentative de parler vrai, de rejeter les mythes et les idéalisations flatteuses et faciles. C’est aussi une tentative de décrire la naissance d’une vocation mystérieuse qui est celle de l’écrivain. Est-ce vraiment un métier ? Y gagne-t-on sa vie ? Pourquoi inventer des existences, pourquoi inventer des personnages sans rapport direct avec la réalité ? Une existence ne pèse-t-elle pas d’un poids déjà trop lourd sur les épaules de celui ou celle qui la subit ?

  • David Fauquemberg nous raconte le "Massacre de requins en Australie" , un article publié dans le numéro 1 de la Revue Longcourt :
Longcours
Longcours © Radio France / Revue

"C'était l'an 2000, je voyageais en Australie. J'avais quitté Melbourne vers l'ouest, en stop. En cinq jours, j'avais parcouru trois mille kilomètres, traversé l'immense désert de Nullarbor. Je voulais voir du pays. Le soleil se couchait sur l'océan Indien quand je suis entré dans Fremantle, la banlieue portuaire de Perth. Sans attendre, je suis descendu vers les docks. C'est Steve, mon ami de Melbourne, qui m'avait parlé des thoniers : "A Fremantle, c'est une mafia... Ils t'embaucheront au noir sur les palangriers. Le thon part chez les Japonais, ça paie pas mal..." J'étais fauché.

Avec les chroniques des libraires:

  • Déborah Damblon de la librairie La Licorne , à Bruxelles , nous présente "Clara" , un album avec des dessins et des couleurs de Cécile , sur un scènario de Christophe Lemoine , publié aux Editions Le Lombard .

Il est des drames qu'un enfant ne devrait jamais avoir à endurer, mais la vie se révèle parfois impitoyable. Clara n'a que sept ans lorsque sa maman succombe à la maladie. D'elle, il ne reste à la petite fille qu'une poupée, que Clara n'aime pas spécialement. Mais, de larmes en mauvais rêves, cette dernière va se révéler une alliée précieuse, un guide capable de l'accompagner sur le chemin tortueux du deuil, à travers toutes ses étapes, jusqu'à la dernière tour du château du Haut-Chagrin...

  • Manon Trépanier de la librairie A Lire , à Longueil , auQuébec , nous présente "Combustio" , le dernier roman de Gilles Jobidon , aux Editions Léméac .

Sarah Mill, directrice du Département des cas extraordinaires de la célèbre compagnie d’assurances Lloyd’s, engage la jeune archéologue Jane Dix pour mener en douce une enquête à propos d’un triptyque ancien portant sur le Grand Incendie de Londres (1666), dont la cause exacte n’est pas encore éclaircie : une section du triptyque est manquante, et Sarah Mill croit qu’elle contiendrait la clé de l’énigme. Habilement formé de récits gigognes, ce roman est traversé de part en part par la question du rapport ténu qui existe entre la soi-disant vérité historique et la fiction. Un roman d’envergure, qui se déploie en plusieurs histoires entrecroisées et conduit le lecteur dans les arcanes d’une histoire ponctuée de nombreux rebondissements.

  • Matthieu Colombe de la librairie Goulard , à Aix-en-Provence , nous présente "Kampuchéa" , une réedition du roman de Patrick Deville , publié aux Editions Points .

De la découverte fortuite des temples d’Angkor par le naturaliste Henri Mouhot, en 1860, jusqu’au procès de Douch et des Khmers rouges, nous voici raconté un siècle et demi de l’histoire du Cambodge. Avec le secours de Conrad, Malraux, Loti et d’autres grands écrivains voyageurs, le narrateur remonte le fleuve Mékong et l’Histoire tragique d’un pays qui se rêvait le Paris de l’Extrême-Orient.

Ce récit évoque un voyage le long du Mékong effectué pendant le procès des leaders Khmers rouges à Phnom Penh en 2009 et la révolte des Chemises rouges en Thaïlande en 2010.

Prix Nomad's 2012.

  • Nathalie Romanens de la librairie Des livres et moi , à Martigny , en Suisse , nous présente Tous rebelle , un livre de Martial Leiter , publié aux Editions Buchet Chastel , dans la collection Les Cahiers Dessinés.

Ce livre propose une sélection de plus d’une centaine de dessins parus dans la presse française, allemande et suisse (Le Monde diplomatique , Le Monde , Le Temps , Le Courrier de Genève , Die Zeit , le Tagesanzeiger , le Frankfurter Allgemeinde ) et classés par thèmes : la crise financière, l’informatique, les medias. Ce dessinateur virulent, au trait précis et fouillé, à la manière des gravures anciennes, dans la lignée de Goya, Grandville, Daumier, Steinlen, Gourmelin, Topor, Cardon nous livre un portrait impitoyable de la société contemporaine.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.