Alain Mabanckou , pour "Petit Piment" , publié aux Editions du Seuil

mabanckou
mabanckou © Radio France

Jeune orphelin de Pointe-Noire, Petit Piment effectue sa scolarité dans une institution catholique placée sous l’autorité abusive et corrompue de Dieudonné Ngoulmoumako. Arrive bientôt la révolution socialiste, les cartes sont redistribuées, et Petit Piment en profite pour s’évader avec des jumeaux à la brutalité légendaire, abandonnant ainsi son meilleur ami, qui refuse de le suivre. Il s’adonne alors, avec son clan, à toutes sortes de larcins, jusqu’à ce que les habitants décident de nettoyer leur zone d’action. Petit Piment trouve refuge auprès de Maman Fiat 500 et de ses dix filles, et la vie semble enfin lui sourire dans la gaîté quotidienne de cette maison pas si close que ça, où il rend toutes sortes de services. Mais le maire de Pointe-Noire décide d’une nouvelle intervention énergique contre la prostitution. C’en est trop. Petit Piment perd la tête. De bonnes âmes cherchent à le soigner (médecine, psychanalyse, magie ou sorcellerie), mais l’apparente maladie mentale ne lui fait pas perdre le nord : il a une vengeance à prendre contre celui qui a brisé son destin.

Daniel de Roulet , pour "Tous les lointains sont bleus" , publié aux Editions Phébus

roulet
roulet © Radio France

Pendant quarante ans, l’auteur a noté pour lui-même le récit de ses pérégrinations dans le simple but de ne pas les oublier.

Sur tous les continents, au fil de voyages d’affaires ou d’agrément, en des endroits chargés d’histoire, au gré de rencontres, à Buchenwald, dans la Kolyma, au Nicaragua ou à Okinawa, il promène un regard doux-amer, une vision inconsolable mais gaie.

D’une plume vive et intelligente, cette trentaine de chroniques rendent compte d’une rumeur du monde qui se moque de la mondialisation. Elles racontent comment, à travers les voyages, les pensées vagabondent et la réflexion se forment. Un sentiment nouveau naît quand les lointains se rapprochent.

Quenton Mouron , pour "Trois gouttes de sang et un nuage de Coke" , publié aux Editions La Grande Ourse

mouron
mouron © Radio France

Watertown. Banlieue de Boston, novembre 2013. Un retraité sans histoire est retrouvé dans son pick-up sauvagement assassiné. L’enquête est confiée au shérif McCarthy, pugnace, humaniste, déterminé. Au même moment, Franck, jeune détective dandy, décadent et cocaïnomane, double sombre du shérif, mène l’enquête en parallèle, parcourant la ville en quête de sensations nouvelles.

Un mafieux de renom, un jeune musicien ambitieux, un romancier vulgaire, des flics besogneux ainsi que tous les autres, les « largués », les « paumés » sont mis en scène et embrasent cette fresque sans concession d’une Amérique hantée par la crise des subprimes.

À mi-chemin entre le roman social et le thriller, Trois gouttes de sang et un nuage de coke , roman au ton vif et au style léché, laisse le lecteur sans voix.

Eric-Emmanuel Schmitt , pour "La nuit de feu" , publié aux Editions Albin Michel

schmitt
schmitt © Radio France

« Je suis né deux fois, une fois à Lyon en 1960, une fois dans le Sahara en 1989. »Une nuit peut changer une vie.

À vingt-huit ans, Éric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée à pied dans le Sahara en 1989. Parti athée, il en reviendra croyant, dix jours plus tard.

Loin de ses repères, il découvre une vie réduite à la simplicité, noue des liens avec les Touareg. Mais il va se perdre dans les immenses étendues du Hoggar pendant une trentaine d’heures, sans rien à boire ou à manger, ignorant où il est et si on le retrouvera. Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu’il s’attend à frissonner d’angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l’éclaire et le conseille.

Cette nuit de feu – ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique – va le changer à jamais. Qu’est-il arrivé ? Qu’a-t-il entendu ? Que faire d’une irruption aussi brutale et surprenante quand on est un philosophe formé à l’agnosticisme ?Dans ce livre où l’aventure se double d’un immense voyage intérieur, Éric-Emmanuel Schmitt nous dévoile pour la première fois son intimité spirituelle et sentimentale, montrant comment sa vie entière, d’homme autant que d’écrivain, découle de cet instant miraculeux.

Dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste, traduit en 50 langues et joué dans autant de pays, Éric-Emmanuel Schmitt est un des auteurs français les plus lus et les plus représentés dans le monde.

Et le choix des libraires:

Manon Trépanier , de La LibrairieAlire , à Longueuil, au Québec , pour «La fiancée américaine » , un poche d’Eric Dupont , publié aux Editions Marchant de Feuille et Le Livre de Poche

L'histoire baroque d'une famille québécoise marquée pour toujours par Madeleine, venue d'Amérique avec son livre de recettes pour seul bagage. Prix des libraires du Québec 2013

Annick Dor , de La Librairie de La Mazerine , à La Hulpe, en Belgique , pour « Tout savoir pouréviter Alzheimer et Parkinson» , un essai d’Henri Joyeux avec la collaboration de Dominique Vialard , un essai publié aux Editions du Rocher Des conseils alimentaires pour prévenir les maladies de Parkinson et d'Alzheimer, doublés d'un plaidoyer contre les pratiques abusives de certains groupes de l'agroalimentaire qui participent au développement de ces pathologies.

Grégoire Courtois , de La Librairie Obliques , à Auxerre, pour « Un ours à l'école » , un livre jeunesse de Jean-Luc Englebert , publié aux EditionsEcole des Loisirs

Un jour d'automne, un petit ours trouve un bonnet coloré. Il le met et reprend son chemin. Un chemin qui le mène hors de sa forêt natale. Il arrive devant une école et, quand la sonnerie retentit, une petite fille l'invite à rentrer en lui prenant la main.

Laura Sanchez , de La Librairie du Boulevard , à Genève, en Suisse , pour « L’œil de l’espadon », un premier roman d’Arthur Brügger , publié aux Editions Zoé

Premier roman d'un jeune auteur genevois, traite d''un sujet fort : le gaspillage de nourriture, cela se passe dans un grand magasin, au niveau 0 qui est le niveau de la poubelle... Une petite ambiance à la Hrabal dans ces sous-sols... et ce livre a déjà été remarqué par le Temps par exemple qui en a parlé dans son supplément littéraire de la rentrée.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.