Bastien Fournier pour "La fugue" , publié aux Editions de L'Aire

Bastien Fournier
Bastien Fournier © Radio France / Bastien

Une femme s’éveille dans la campagne toscane après avoir fui son domicile et l’homme qui partageait sa vie. Hantée par un secret douloureux, elle cherche à s’évader, à échapper à une existence devenue insupportable. Son compagnon enquête. Il interroge le mystère de celle qu’il a aimée. Deux destins liés progressent sans se toucher. Chacun hésite sur la direction à suivre. Sublimés par une prose envoûtante, les lieux sont à la fois sombres et enchantés. Partout les arbres, les animaux sauvages, les bruissements de la nature ou des présences immatérielles opèrent leur charme. Des apparitions se produisent. Des voix surgissent. Tragédie et merveilleux se confondent. Des hommes et des femmes se perdent, mais on pressent à chaque pas une renaissance possible. Aux frontières du réel et du rêve, La Fugue nous invite à nous laisser emporter par sa mélodie belle et tourmentée, et à croire à la vertu salvatrice des prodiges...

Iegor Gran pour "L'ambition" , publié aux Editions P.O.L

iegor gran
iegor gran © Radio France / gran

D’abord, pour commencer, une histoire contemporaine, celle de José, un post-étudiant dont la vie professionnelle repose sur le système D, ce que l’on appelle auto-entreprenariat en jargon de notre époque, un José qui rêve de faire fortune sur internet en vendant des fèves d’Épiphanie aux collectionneurs du monde entier. Mais n’est pas Mark Zuckerberg qui veut. José devra se contenter de donner des cours de maths à domicile, où il sera confronté à son incompétence pédagogique crasse et à des élèves largement plus capables que lui.

Christian Lacroix pour "Mon île de Montmajour: Christian Lacroix" , publié aux Editions Actes Sud

Lacroix
Lacroix © Radio France / Lacroix

Au printemps 2013, dans le cadre de Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture, Christian Lacroix partage sa vision de l’abbaye de Montmajour, tour à tour terrain de jeux et d’escapades, de rendez-vous d’amour et de travail, lieux de culture et de méditation. Les collections de vingt ans de recherches internationales sur le verre et les arts plastiques du CIRVA de Marseille sont agrémentées d’objets précieux, principalement sacerdotaux, de sculptures, de photographies, de costumes et de lumière. Ces pièces trouvent leur place dans les divers espaces du monument comme autant de conversations, de scansions et d’histoires, permettant ainsi de découvrir Montmajour sous un jour inattendu et authentique à la fois.

Et une déambulation, avec Brigitte Richart ; dans les jardins et le Musée Christian Dior de Granville pour "Impressions Dior: Dior et l'impressionisme" , publié aux Editions Rizzoli

dior
dior © Radio France

L'exposition - qui s'inscrit dans le Festival « Normandie Impressionnisme » - explore les liens créés par la Haute couture avec le mouvement impressionniste, depuis les premières créations de Christian Dior, inspiré par le jardin de son enfance à Granville, jusqu'à celles de Raf Simons.

Et les chroniques des libraires:

Florence Bourdin de la librairie "Mot de passe", à Neuchâtel, en Suisse , pour "Le cercle" , un livre de poche de Bernard Minier , publié aux Editions Pocket .

Julian Hirtmann, pensionnaire d'un institut psychiatrique qui avait disparu depuis plusieurs mois, semble avoir réapparu. Dans le même temps, des meurtres étranges ont lieu dans les environs de Marsac. Aidé par Espérandieu et Irène Ziegler, Servaz mène une enquête dont il ne sortira pas indemne.

Grégoire Courtois , de la librairie "Obliques", à Auxerre, pour "Le bréviaire du crime: comment supprimer son prochain à moindre risque" , un recueil de nouvelles d'Ange Bastiani avec des illustrations d'Alfred , publié aux Editions L'Arbre Vengeur .

Avouez-le en silence mais reconnaissez-le : il vous est bien passé par la tête l’idée extravagante de vous débarrasser, de manière radicale et sans risque, d’un rival, d’un gêneur, d’un adversaire sans scrupule voire d’un amour encombrant. Extravagante ? Pas tant que cela, nous dit Ange Bastiani qui n’avait d’angélique que le prénom. Ayant beaucoup lu, beaucoup écrit et surtout beaucoup vécu, il fut à même de rédiger avec soin et grand style le manuel parfait et exhaustif pour abréger les jours de ses contemporains. Et comme le monsieur ne manquait pas d’imagination, il se fit une joie d’orner ce guide précis, macabre et souvent drôle, de nouvelles pour illustrer son dangereux propos.

Manon Trépanier , de la librairie Alire, à Longueil, au Québec , pour "Le Noël de Marguerite" , un livre jeunesse d'India Desjardins et Pascal Blanchet , publié aux Editions La Pastèque .

Une dame âgée a renoncé aux fêtes de Noël. Elle préfère désormais rester bien confortablement chez elle. Ainsi, elle ne risque pas de s’exposer à tous les dangers comme glisser sur un trottoir glacé, attraper la grippe ou se faire attaquer par un brigand. Au moment où elle s’apprête à prendre un repas bien tranquillement assise devant sa télévision, on sonne à sa porte...

Première collaboration très attendue pour India Desjardins et Pascal Blanchet. Le Noël de Marguerite une une jolie histoire sur l’isolement et le partage!

Annick Dor , à Bruxelles, pour "Bellini" , une biographie de Jean-Philippe Thiellay et Jean Thiellay , publié chez Actes Sud

Avec un catalogue de dix opéras, une carrière d’à peine dix ans et une vie de comète réduite à trente-quatre années, Vincenzo Bellini (1801-1835) devrait s’appréhender facilement. Mais tel n’est pas le cas. Sans parler d’un “mystère Bellini” qui serait bien convenu, le Catanais ne se laisse pas cerner facilement. Question de sources, de personnalité aussi. Bellini, jeune ambitieux égoïste, colérique, volcanique même, a tout fait pour se consacrer exclusivement à son oeuvre, à sa fortune, à sa légende, sans trop de considération pour ceux qui l’entouraient. Ainsi Bellini s’assimile à son oeuvre, qui occupe une place à part – immense – dans l’histoire de l’opéra. Malgré cela, malgré “Casta diva”, mélodie de Norma qui a fait le tour du globe, Bellini reste aujourd’hui largement méconnu.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.