Brigitte Fontaine , pour "Les hommes préfèrent les hommes" , publié aux Editions Flammarion

fontaine
fontaine © Radio France

Les aventures de Viandox et Spontex sont suivies d'une quinzaine d'histoires déjantées

Jean-François Haas , pour"Panthère noire dans un jardin" , publié aux Editions du Seuil

haas
haas © Radio France

Le Seigneur dit à Caïn : « Où est ton frère Abel ? ? Je ne sais, répondit-il. Suis-je le gardien de mon frère ? »

Liées à ces questions, trois histoires...

Celle de Paul Bergwald, victime du cancer de l'amiante comme le fut son père, de son frère Jacques et de son ami Favre, commissaire à l'Identité judiciaire.

Celle de Maudruz, propriétaire de boutiques de vêtements pour jeunes, qui disparaît.

Celle de Thomi et d'Ardian, deux « cabossés » que tout jette l'un contre l'autre.

Tandis que ces histoires se mêlent, Favre ne cesse de se demander si Paul a pu devenir un meurtrier, si le pardon est possible, si l'on peut encore espérer en Caïn, et si Caïn peut espérer renaître de ses actes...

Et le groupe Tryo pour une rencontre avec Jean-François Haas et Brigitte Fontaine, avec des surprises musicales

tryo
tryo © Radio France

Tryo revient avec un album de reprises ! Sur Né quelque part , le groupe rend hommage aux artistes de variété qui l’ont inspiré : Renaud, Souchon, Cabrel, Dutronc, Bashung, Lavilliers... Sortie le 10 novembre 2014.

Et les chroniques des libraires

Florence Bourdin , de la librairie Mot de passe , à Neuchâtel, en Suisse , pour « Une vie à soi » , un roman de Laurence Tardieu , publié aux Editions Flammarion

Une vie à soi À quoi cela a-t-il tenu ? À la solitude d'un jour d'automne, à la tristesse tenace de ces derniers mois, au souvenir inattendu du Jeu de paume où elle se rendait parfois enfant ? Peu de choses, en somme, qui conduisent Laurence T. à pousser la porte de l'exposition consacrée à la photographe Diane Arbus. Le choc, d'abord esthétique, devient peu à peu existentiel. La narratrice va revisiter son histoire personnelle et familiale à la lumière de celle de Diane Arbus, jumelle soudain découverte. Leurs histoires se répondent: l'enfance est privilégiée mais recluse, le désir de venir enfin au monde se confond avec celui de créer, les hommes et les enfants sont toujours là, essentiels. En partant à la recherche de Diane Arbus, Laurence T. va se reconnaître elle-même dans le miroir. Ce livre entrelace souvenirs, évocations, scènes d'hier et d'aujourd'hui, rêves et fragments biographiques pour devenir le roman d'une rencontre et d'une quête, celle d'une vie enfin retrouvée.

Jérémy Laniel , de la librairie Carcajou à Rosemère, au Canada , pour « Poissons volants » , un recueil de poésie de François Rioux , publié aux Editions Le Quartanier

Tu vis à une époque intéressante, quelle malédiction, ça grouille, ça bruit, tu t'étourdis dans le mauvais film, une rose de papier à la boutonnière. Tout le monde veut te souffler sa petite idée, tu as l'écoute un rien complaisante, tu traînes du papier à musique, au cas où; on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, et tout ce qu'on a c'est le bruit, c'est bien ça ? Parle dans la tempête, voir. Une tourne dans la tête, si tu la chantes, va-t-elle s'en aller ? L'air est plus clair en hiver, alors les sons voyagent mieux, non ? Il y aura des questions, tu prendras le métro, faut quand même vivre aussi, tu penses à un sous-marin, le son se diffuse autrement dans l'eau - un jour tu te feras pousser des ailes, tu planeras sur les ondes grises, les ondes bleues.

Matthieu Colombe , de la librairie Goulard , à Aix-en-Provence , pour « Love in Vain » , une bande dessinée de Jean-Michel Dupont et Mezzo , publié aux Editions Glénat

Figure mythique du blues, Robert Johnson est mort à 27 ans, sans doute empoisonné par un rival amoureux. Guitariste prodige, il aurait hérité de ses dons en vendant son âme au diable. De ce personnage énigmatique dont on ne connaît le visage qu’à travers deux photos retrouvées longtemps après sa mort, les auteurs dessinent un portrait fascinant qui explore son âme tourmentée et son existence sulfureuse.

Un hommage digne du culte phénoménal dont Robert Johnson est l’objet auprès des amateurs de blues et de rock. Non seulement pour son œuvre magistrale, mais aussi parce que son style a influencé plusieurs générations de musiciens, notamment les Rolling Stones, Eric Clapton, Bob Dylan, Led Zeppelin ou plus récemment les White Stripes.

En filigrane de ce portrait, Love in Vain est également une chronique aussi poignante que truculente de la vie quotidienne des Noirs dans le Mississippi ségrégationniste des années 1930.

Régis Delcourt , de la librairie Point-Virgule , à Namur, enBelgique , pour « La part du colibri » , un essai publié aux Editions de l’Aube

Une interpellation de la conscience de chacun, une invitation à réaliser l'importance de la terre nourricière et à inaugurer une nouvelle éthique de vie vers une sobriété heureuse et pour un monde meilleur.

Avec ce texte, paru pour la première fois en 2006, magnifiquement illustré par Pascal Lemaître, Pierre Rabhi nous fait partager son amour pour la Terre, pour la nature, et nous appelle à en prendre soin.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.