Jane Birkin sera avec nous pour un journal intime qui raconte toute sa vie sans aucun tabou. Nous rendrons hommage à Charles Aznavour avec elle et avec un entretien très personnel qu'il nous avait donné et puis nous parlerons d'une BD édifiante qui raconte les massacres au Kivu, avec Christophe Simon et Jean Van Hamme.

  • Jane Birkin, pour "Munkey Diaries", publié aux Éditions Fayard: « J’ai écrit mon journal à partir de 11 ans, adressé à Munkey, mon confident, ce singe en peluche, gagné dans une tombola. Il a dormi à mes côtés, il a partagé ma vie avec John, Serge, Jacques, il a été le témoin de toutes les joies et toutes les tristesses. Devant la dévastation de mes enfants, j’ai déposé Munkey dans les bras de Serge dans le cercueil où il reposait, tel un pharaon. Mon singe pour le protéger dans l’après-vie. En relisant mes journaux, il me semble flagrant qu’on ne change pas. Ce que je suis à 12 ans, je le suis encore aujourd’hui. Les journaux sont forcément injustes, on montre ses cartes, il y a des versions de tout, mais là, il n’y a que la mienne. J’ai pris comme principe de ne rien arranger, et croyez-moi, j’aurais préféré avoir des réactions plus sages que celles que j’ai eues… ». On croyait tout connaître de Jane Birkin, tant elle fait partie de notre histoire depuis cinquante ans, jusqu’à ce livre qui nous fait vivre une époque flamboyante, du Swinging London au Saint-Germain-des-Prés des années 70, et donne à lire le quotidien d’une grande amoureuse, désopilante et fantasque, et d’une artiste exceptionnelle. Un journal à la fois intime et universel.
  • Charles Aznavour que nous avions reçu à l'occasion de la sortie de son livre "A voix basse" publié aux Éditions Don Quichotte, réédité aux Éditions Points Seuil : • Comment un fils d’immigrants arméniens, arrivés par hasard à Paris dans les années 1920, est-il devenu un « monstre sacré de la chanson française » ? Dans cette autobiographie, Charles Aznavour égrène les étapes qui l’ont amené à se lancer dans la chanson, malgré des débuts difficiles, et se dévoile entre deux portraits de son entourage. À la fois recueil de souvenirs, conseils aux jeunes artistes et compilation de confidences, À voix basse est avant tout le récit d’un très grand artiste resté jeune homme.
  • Jean Van Hamme et Christophe Simon, pour "Kivu", publié aux Éditions Le Lombard: Ingénieur fraîchement diplômé, François travaille pour un puissant consortium industriel. Il se voit confier la négociation d'un important contrat au Congo. Sur place il découvre le règne du cynisme et de la corruption, dans des proportions qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Son destin bascule définitivement quand sa route croise celle de Violette, une enfant congolaise traquée par un puissant chef rebelle.... Une fiction basée sur des faits réels. Notamment sur l'histoire du médecin Denis Mukwege, (Prix Nobel de la Paix 2018, avec Nadia Murad), qui soigne depuis de nombreuses années, dans son hôpital de Panzi, au Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo, des femmes violées et  mutilées. 

Les coups de cœurs et les coups de gueules des libraires: 

  • Un coup de cœur de Jérémy Laniel, de La Librairie du Carcajou, à Rosemère, au Canada pour « La poésie des Herbes rouges : anthologie », sous la direction de  Roxane Desjardins et Jean-Simon DesRochers, publié aux Éditions Les Herbes Rouges : Depuis le premier numéro de la revue les herbes rouges en octobre 1968, une véritable œuvre éditoriale s'est élaborée sous la direction des frères François et Marcel Hébert. Après des débuts sous le signe d'un formalisme joueur, de la contre-culture et des écrits féministes et marxistes, la poésie des Herbes rouges a foisonné et s'est engagée dans une multiplicité de projets singuliers.
  • Un coup de gueule de Laura Sanchez, de La Librairie du Boulevard, à Genève, en Suisse, sur « Le Bus », un roman de Mélanie Richoz, publié aux Éditions Slatkine : Cerise, Léonie et Jeanne sont trois sœurs hantées par le secret de la génération précédente. Chloé, elle, est en train de réussir là où sa mère et ses tantes ont échoué.
  • Un coup de gueule de Matthieu Colombe, de La Librairie Goulard, à Aix-en-Provence, en France, pour « Un tournant de la vie », un roman de Christine Angot, publié aux Éditions Flammarion : A Paris, une jeune femme vit en couple avec Alex, un ingénieur du son antillais avec qui elle a une fille, Anna. Un jour dans la rue, elle aperçoit Vincent, qu'elle a follement aimé neuf ans auparavant.
  • Un coup de cœur de Déborah Danblon, de La Librairie La Licorne, à Bruxelles, en Belgique, pour « Le boeuf et la grenouille : fable à ma fontaine », un livre-jeunesse de Dominique Descamps, publié aux Éditions des Grandes Personnes : Si la pauvre grenouille de la Fable de la Fontaine ne survivait pas à son admiration pour l’imposant bœuf, qu’en est-il lorsque c’est au tour de l’énorme bœuf de se comparer à la toute petite grenouille ? Après Par un beau jour et Le Corbeau et le Fromage, Dominique Descamps poursuit avec brio ses interprétations de contes avec une adaptation de la célèbre fable La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf. Elle nous offre une nouvelle fois une histoire pleine d’esprit servie par un texte tout en finesse et de belles gravures.

La programmation musicale: 

  • Jane Birkin - La chanson de Prévert - Parlophone
  • Charles Aznavour / Johnny Halliday - Il faut savoir - Universal Music
  • Pat Kalla - Ancien combattant - Favorite Recordings 
  • Esther Tefana - Hina hina arii - Oceane Production (supplément créole)
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.