Geneviève Damas, Tonino Benacquista et Nicolas Barral, une déambulation dans les rues de Nice, avec Didier Van Cauwelaert et le témoignage d'Hanane Charrihi sur l'attentat de Nice.

Nice
Nice © Getty / Karl-August Eggen
  • Hanane Charrihi, pour Ma mère Patrie, publié aux Éditions La Martinière

Fatima Charrihi fut la première victime de l’attentat de Nice, le 14 juillet 2016. Elle était musulmane, comme un tiers des personnes assassinées ce soir-là. Sa fille, Hanane, dévoile la personnalité de cette mère d’exception. Exigeante et généreuse, puisant ses valeurs de paix et de tolérance dans sa pratique de l’islam. Mais Hanane raconte aussi son chagrin dans l’omni­présence médiatique. Et la haine que sa famille a dû endurer en plein deuil. C’est avec lucidité et douceur qu’Hanane prend la plume pour contrer les amalgames. Et rendre hom­mage à sa mère, en réaffirmant son attachement à la France, sa patrie.

  • Geneviève Damas, pour Patricia, publié aux Éditions Gallimard

Au Canada, Jean Iritimbi, un Centrafricain sans papiers, rencontre, dans l’hôtel où il travaille au noir, Patricia, une cliente blanche qui s'éprend de lui. Pour le ramener avec elle à Paris, elle vole le passeport d’un Afro-Américain. Mais Jean Iritimbi n’a pas dit à Patricia qu’il a une famille au pays, une femme et deux filles. Il apprend en les appelant qu’elles sont en route pour le rejoindre. Hélas, le bateau qui les transporte fait naufrage. On annonce peu de survivants. À partir d’une des tragédies de notre actualité, l’auteur a composé un roman bref d’une étonnante densité. C’est un texte à plusieurs voix, finement documenté et d’une grande émotion. Les trois personnages principaux parlent à tour de rôle, d’une voix juste, portée par une écriture orale et simple. Cette polyphonie offre une vision originale et sensible du drame des migrants.

  • Une déambulation dans les rues de Nice avec Didier Van Cauwelaert, pour Le Retour de Jules, publié aux Éditions Albin Michel

« Guide d’aveugle au chômage depuis qu’Alice a recouvré la vue, Jules s’est reconverti en chien d’assistance pour épileptiques. Il a retrouvé sa fierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort. Alice et moi n’avons pas réussi à protéger notre couple ; il nous reste vingt-quatre heures pour sauver notre chien. » Au cœur des tourments amoureux affectant les humains comme les animaux, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans un suspense endiablé, où se mêlent l’émotion et l’humour qui ont fait l’immense succès de Jules.

Après Dieu n'a pas Réponse à tout et Les Cobayes, Tonino Benacquista et Nicolas Barral se lancent dans un nouveau one shot. Paul Baron est un des vérificateurs du Guide Mondial des Records, il passe son temps à peser des courges, à assister à des concours aussi divers qu'étranges, à contrôler tout ce que les hommes peuvent inventer pour tenter de se distinguer de la masse. Activité plutôt inoffensive, sauf lorsque l'un des candidats tente de battre un record d'assassinats.

Le choix des libraires :

  • Un coup de cœur de Dominique Bressoud de la Librairie Une petite prose, à Boudry, en Suisse, pour 39 rue de Berne, un poche de Max Lobe, publié chez Zoé Poche

A 16 ans, la mère de Dipita atterrit du Cameroun en Europe, où elle est brutalement plongée dans le monde de la prostitution. Depuis, elle se débrouille. Sa naïveté, sa générosité et sa beauté lui permettent de survivre, malgré un «camion de haine dans son ventre ».

Elle raconte sa vie à Dipita, qui aime autant l’écouter que lui couper la parole pour continuer l’histoire lui-même. Dipita aime aussi son oncle et sa manière de vitupérer à longueur de journée les huiles de son pays, même si c’est lui qui a jeté sa mère dans les filets des « Philantropes-Bienfaiteurs ». Dipita aime encore celles qu’il appelle « ses mères » ; elles participent à son éducation, aux commérages et aux réunions de l’AFP (association des filles des Pâquis) et elles accepteront de manière déconcertante que leur petit Dipita devienne comme ça.

Retrace l'histoire des interactions entre l'homme et la nature à travers les grands cataclysmes climatiques qui ont bouleversé l'humanité, de la collision des continents il y a trois millions d'années au réchauffement climatique du XXIe siècle. L'auteur démontre comment l'homme s'est toujours efforcé de transformer la nature pour mieux la domestiquer, celle-ci ne cessant de se venger.

  • Un coup de cœur de Marie-Noëlle Blais, de la Librairie Raffin, à Montréal, au Canada, pour Nous sommes bien seules, un recueil de nouvelles de Julie Bosman, publié aux Éditions Leméac

Julie Bosman a mené des interviews auprès de femmes âgées de trente-deux à quatre-vingt-cinq ans, seules de cœur et/ou de corps depuis plusieurs années. Ces rencontres lui ont inspiré les quinze nouvelles touchantes de Nous sommes bien seules. Jeune célibataire qui n’arrive pas à trouver de partenaire, mère troublée, homosexuelle refoulée, femmes séparées, divorcées, veuves ou même mariées sont les protagonistes de ces nouvelles. Leurs histoires peuvent paraître étonnantes dans un monde où sont disséqués sur toutes les tribunes le couple, l’amour, la sexualité. L’auteure donne ici une voix à ces femmes qui pourraient être nos mères, nos sœurs, nos voisines…

Deux ans et sept mois qu'Ophélie se morfond sur son arche d'Anima. Aujourd'hui, il lui faut agir, exploiter ce qu'elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d'information divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d'adversaires toujours plus redoutables? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn?Dans un troisième livre vibrant, Christelle Dabos explore la merveilleuse cité de Babel. En son cœur, un secret insaisissable, qui est à la fois la clef du passé et celle d'un futur incertain.

La programmation musicale :

  • Benjamin Biolay - Roma (amor) - Barclay

  • Ismael Lo - Dibi dibi rek - UMI

  • Le roi Angus - La wax - Cheptel Records

  • Sam Alpha - Lanterman jan lontan - Pomme Music
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.