Émission spéciale au salon du livre, avec Jean Teulé dans le rôle du co-animateur, le chanteur et auteur Cali, le belge Thomas Gunzig, et des contes d'Outre-Mer avec Roland Brival et Isabelle Hoarau

Depuis le Salon« Livre Paris ». Avec : 

Jean Teulé, co-animateur de l'émission avec Emmanuel Khérad et auteur de « Gare à Lou » aux Éditions Julliard : Comme le disaient Mozart et Shakespeare : « Il est  très agréable de jouir d’un don exceptionnel, mais il ne faut pas  oublier que c’est une source inépuisable d’embêtements. » À 12 ans, Lou  partage absolument cette opinion. Au prétexte qu’elle est en mesure de  faire tomber immédiatement les pires calamités...

Thomas Gunzig pour « Encore une histoire d'amour » aux Éditions Au Diable Vauvert : « À quel moment quelqu’un s’est dit : “Tu ne pourras tomber amoureux que  d’une seule personne à la fois parce que sinon ta vie deviendra un  labyrinthe compliqué, un nid de mensonges, un trou de culpabilité au  fond duquel tu ne trouveras que la douleur, le malheur et le désespoir  ?” »

Cali pour « Cavale ça veut dire s’échapper » aux Éditions Le Cherche Midi et pour un live acoustique : "On ne comprenait pas tout, mais à nos âges tout explosait autour et on ne demandait qu'une chose, exploser avec."

Les contes des Outre-Mer avec le musicien, chanteur et écrivain martiniquais Roland Brival et avec la conteuse, anthropologue et auteure d'albums jeunesses réunionnaise Isabelle Hoarau

Les coups de cœurs et les coups de gueules des libraires : 

Un coup de gueule de Nathalie Clérin, de La Librairie de La Mazerine, à La Hulpe, en Belgique : Nathalie pousse un coup de gueule contre les éditeurs qui, à grand renfort de présentoirs mégalomanes, cultivent le culte de l’égo autour de certains auteurs. Au-delà du fait que cela cache des livres qui mériteraient l’attention des lecteurs, elle trouve par ailleurs que ces arguments visuels peuvent détourner de la lecture de leur livre.

Un coup de gueule d’Anne-Isabelle Tremblay, deLa Librairie du Québec, à Paris : Anne-Isabelle pousse un coup de gueule en faveur de la gratuité, ou de la baisse des prix, des entrées pour les Salons du livre. Elle prend l’exemple de la Foire du Livre de Bruxelles qui depuis que les entrées sont gratuites a vu sa fréquentation augmenter et le nombre de livres vendu sur place aussi !

Un coup de cœur de Matthieu Colombe, de La Librairie Goulard, à Aix-en-Provence, pour « Pourquoi les filles ont mal au ventre ? », un livre jeunesse de Lucile de Pesloüan et Geneviève Darling, publié chez Éditions Hachette Jeunesse : Les filles ont mal au ventre qu’on leur demande d’être des princesses dès leur plus jeune âge.  Les filles ont mal au ventre quand elles entendent « Ne pleure pas, tu n’es pas une fille. »  Les filles ont mal au ventre quand le terme «  féministe  » devient une insulte.  Manifeste féministe, ce livre dénonce le poids des normes sociales et des discriminations dont souffrent les femmes, depuis leur enfance jusqu’à l’âge adulte.

Un coup de gueule de Dominique Bressoud, de La Librairie Une petite prose, à Boudry, en Suisse : Dominique pousse un coup de gueule contre les livres de plus en plus mal écrits. Elle trouve que certaines maisons d’éditions publient leurs livres avec un nombre grandissant de fautes d’orthographes, d’erreurs de syntaxe ou même d’erreurs sur les personnages… Elle en veut pour preuve une cliente qui est venu la trouver en lui signifiant que livre était mal traduit. C’était un livre francophone !

La programmation musicale : 

  • Melissa Laveaux - Tolalito - No Format
  • Cali -Live en direct du Salon du Livre
  • Kanazoe Orkestra - Mousso - Bouda Music / Universal
  • Boulpik - Nèg dafrik - Lusafrica (Bonus créole)
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.