De la Foire du Livre à Bruxelles.

  • Agnès Gateff (France) Serge Bilé, Alain Roman, Daniel Sainte-Rose, avec la collaboration d'Alfred Eibel. « Paroles d'esclavage : les derniers témoignages »

Paru en janvier 2011 chez : P. Galodé éditeurs

  • Manon Trepanier (Canada) Marc-Aurèle Fortin "l' expérience de la couleur" sous la direction de Michèle Grandbois.

Paru le 7 février 2011, Editions de L'homme, Montréal. Publié en collaboration avec: Musée national des beaux-arts du Québec

  • Nathalie Romanens (Suisse) Pascale Kramer : « Un homme ébranlé »

Paru en janvier 2011, Editeur : Mercure de France.

  • Deborah Danblon (Belgique) Jean-Claude Mourlevat : « Terrienne »

Paru en janvier 2011, Editeur : Gallimard-Jeunesse

"Même le silence a une fin", d'Ingrid Betancourt

Paru en septembre 2010, Editeur : Gallimard.Même le silence a une fin raconte les six ans et demi de captivité d'Ingrid Betancourt dans la jungle colombienne aux mains des FARC. Récit intime d'une aventure qui ne ressemble à aucune autre, voyage hanté, c'est aussi une méditation sur la condition des damnés, et sur ce qui fonde la nature humaine. (Gallimard.fr)

"Mourir de dire : la honte", de Boris Cyrulnik

Paru en septembre 2010, Editeur : O. Jacob.« Si vous voulez comprendre pourquoi je n’ai rien dit, il vous suffit de chercher ce qui m’a forcé à me taire. Je vais donc me taire pour me protéger. Le honteux aspire à parler, mais ne peut rien vous dire tant il craint votre regard. Alors il raconte l’histoire d’un autre qui, comme lui, a connu un fracas incroyable. À la honte qui me fait me taire s’ajoute, si je parle, la culpabilité de vous entraîner dans mon malheur.Chacun de nous a connu la honte, que ce soit deux heures ou vingt ans. Mais ce poison de l’existence ne crée pas un destin inexorable. » B. C. (odilejacob.fr)

"La garden party", de Thierry Bouüaert

D'après Katherine Mansfield

Paru en janvier 2011, Editeur : Quadrants, Bruxelles

Laura et ses soeurs sont chargées par leur mère d'assurer l'organisation de la très prisée garden party que la famille Beauchamp organise annuellement dans leur magnifique propriété aux somptueuses roseraies et aux parterres bigarrés. Il faut décider de l'emplacement du chapiteau, veiller à habiller la cour du château et les allées vers le parc d'ornementations florales, s'assurer que les tables soient dressées, que le buffet soit fin prêt, que l'orchestre soit installé, prévoir des partitions pour un petit tour de chant éventuel, être certaine de sa tenue pour l'événement... La journée ensoleillée est idéale. L'air est doux et le domaine s'est paré de ses plus beaux atours. Mais un événement extérieur va bouleverser Laura. Elle est à l'âge fragile où tous ses sens sont en éveil, et sont caractère reste encore confus. A la recherche de son identité, sur le point de vivre un moment intime et définitif, l'adieu à la candeur. (thierrybouuaert.com)

"Kosaburo, 1945", de Nicole Roland

Prix Première de la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone)

Paru le 2 février 2011, Editeur : Actes Sud.

Afin d'éviter le déshonneur à sa famille, une jeune japonaise se travestit pour devenir kamikaze à la place de son frère déserteur. C'est au côtés de Kosaburo, son modèle et son amour d'enfance que Mitsuko se préparera à accepter la mort. Nicole Roland est professeur de lettres en classe de terminale à Namur, en Belgique. Elle a créé un théâtre universitaire et l'a animé durant vingt ans. Kosaburo, 1945 ou les Herbes de lâcheté (2011) est son premier roman. (actes-sud.fr)

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.