x

  • Jean-Pierre Orban, pour "Toutes les îles et l'océan", publié aux Éditions Mercure de France : Années 1960. Adèle a vingt-cinq ans quand elle part en Afrique à la recherche de Sainto. Avec cet inconnu, elle a passé à Paris trois jours et trois nuits passionnés dans une chambre d'hôtel, avant qu'il disparaisse. Enceinte, elle entend bien retrouver le père de son enfant à naître. Quelques indices la conduiront vers le Congo, pays à feu et à sang. Sa quête commence par la lente remontée du fleuve Congo...
    De Paris à Kisangani, de Bruxelles à Londres, d'un continent à l'autre, Jean-Pierre Orban nous emporte avec lui dans une odyssée poignante, où il est question de recherche des origines, de transmission et d'une amitié singulière
  • Wilfried N'Sondé, pour "Un océan, deux mers, trois continents", publié aux Éditions Actes Sud - Prix Ahmadou Kourouma 2018 : Il s’appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur les rives du fleuve Kongo. Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle, chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s’apprête à embarquer est chargé d’esclaves…
    Roman d’aventures et récit de formation, Un océan, deux mers, trois continents plonge ce personnage méconnu de l’Histoire, véritable Candide africain armé d’une inépuisable compassion, dans une série de péripéties qui vont mettre à mal sa foi en Dieu et en l’homme. Tout d’ardeur poétique et de sincérité généreuse, Wilfried N’Sondé signe un ébouriffant plaidoyer pour la tolérance qui exalte les nécessaires vertus de l’égalité, de la fraternité et de l’espérance.
  • Joël de Rosnay, pour "La symphonie du vivant", publié aux Éditions Les liens qui libèrent : Jusqu’à ces dernières années, la science expliquait que nous étions programmés par notre  patrimoine génétique. Or, à la lumière de recherches récentes, les scientifiques revoient leur théorie. La nouvelle révolution en biologie, appelée épigénétique, montre que votre comportement quotidien – ce que vous mangez, l’exercice que vous pratiquez, votre résistance au stress, le style de vie que vous adoptez… – va inhiber ou activer certains de vos gènes. Vous êtes comme le chef d’orchestre d’une symphonie, co-auteur de votre vie, de votre santé, de votre équilibre. Joël de Rosnay raconte cette révolution et ses répercussions sur le «vivant». Il dispense également de nombreux conseils pour prendre soin de son environnement personnel, et ainsi rester en bonne santé. 

Les coups de gueules et coup de cœurs des libraires : 

  • Un coup de cœur de Jérémy Laniel, de la Librairie du Carcajou, à Rosemère, au Canada pour « Le pays volant », un recueil de poésie de Daphné Azoulay, publié aux Éditions Les Herbes Rouges : Un guide, un médecin, des policiers, des amis, une centaine de fous. Entre «un pont de division» et «des villes très ensoleillées», liés par un vent de déplacement, ces personnages font à la poète un cortège, une famille. Tout en poèmes vifs et concis, Le pays volant amène le lecteur non dans ces lieux imaginaires qui se multiplient, mais dans son propre voyage. Avec précision, Daphnée Azoulay fabrique une dentelle à la simplicité trompeuse, pleine de pièges et de détours, où se cache peut-être la réalité.
  • Un coup de gueule d’Annick Dor, de la Librairie de La Mazerine, à La Hulpe, en Belgique sur les bandes dessinées à épisodes. Annick Dor pointe le contraste entre les BD qui se déclinent en épisodes de 58 pages et les BD d’auteurs souvent qui ne sont pas limité par le nombre de pages et dont la qualité est bien meilleure. Elle pousse un coup de gueule contre le découpage narratif des séries qui rend certains épisodes parfois vide de contenu pour tenir le lecteur en haleine.
  • Un coup de cœur de Thomas Auxerre, de la Librairie L’Amandier, à Puteaux, pour « Des histoires pour cent ans », un roman de Grégory Nicolas, publié aux Éditions Rue des Promenades : Sous l’Occupation, ils suivent un chemin semé d’embûches. Pierre, à peine sorti de l’enfance, traverse la Bretagne à vélo. Perrine paie le prix fort parce qu’elle est trop belle. Marthe et Marcel s’enfuient à pied sous les bombes avec un bébé. Deux générations plus tard, dans un pays en crise, Matthieu, Ève et Marc sont à leur tour confrontés à des situations qui les dépassent. Il leur faudra se montrer à la hauteur de leurs grands-parents héroïques. Avec le ton décalé et la grande douceur qui lui sont propres, Grégory Nicolas nous raconte les histoires transmises de génération en génération, celles qu’on subit, celles qui nous libèrent. Des histoires pour cent ans est un roman sur les héros ordinaires et les liens familiaux.
  • Un coup de gueule de Claire Renaud, de la Librairie Atmosphère, à Genève, en Suisse, sur « Le beau monde », un roman de Laure Mi Hyun Croset, publié aux Éditions Albin Michel : La haute société lyonnaise et genevoise est réunie pour le mariage de Charles-Constant et Louise, mais la future mariée, de basse extraction, est introuvable. La fête est néanmoins maintenue. Au fil de la soirée, les 300 invités, égayés par les victuailles et le champagne, expriment librement leurs avis sur la jeune femme et dissertent sur les raisons de son absence. Premier roman.

La programmation musicale : 

  • Baloji - Soleil de voit - Bella Union / PIAS
  • Coloris - Madame Tropicale - Angels Records - Barclay
  • Vanessa Paradis - Pourtant - Barclay
  • Davy Sicard - Maloya kabosé - Aztec Musique  (supplément créole)
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.