Deborah Damblon a choisi "La nostalgie heureuse " d'Amélie Nothomb , publié auxEditions Albin Michel

nothomb
nothomb © Radio France / nothomb

« Tout ce que l’on aime devient une fiction. » Amélie Nothomb

Deborah Damblon a choisi "La nostalgie heureuse " d'Amélie Nothomb , publié auxEditions Albin Michel

dixies
dixies © Radio France / dixies

À Saint-Armand, en 1993, un banjo surgit du sol. Depuis qu'il l'a déterré, Gervais Huot tient l'instrument comme un bouclier devant tout ce qui l'effraie : les coyotes, les évadés de prison, les convois de moissonneuses-batteuses. Quand la rumeur annonce qu'un malfrat rôde, toute la région dort mal. La viande disparaît des congélateurs, les employés agricoles s'absentent de l'ouvrage, la robine rend fou et les cigales hurlent. Heureusement, il y a le gratte-corde de Gervais pour affronter le mal du monde. Dixie est un roman sudiste, une vision fantasmagorique de la région frontalière - le long des lignes, où toutes sortes de récits foisonnent et frisent comme des ronces.

Nathalie Romanens a choisi "Le quatrième mur" de Sorj Chalandon , publié aux Editions Grasset

mur
mur © Radio France / mur

« L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé.Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronnage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... »

Matthieu Colombe a choisi "Le pays du Lieutenant Schreiber" , publié auxEditions Grasset

makine
makine © Radio France / makine

« L'idée de Sam était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé.Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, petit théâtreux de patronnage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne... »

Et 50 ans de Francophonie à travers la pensée d'Aimé Césaire dont on célébrait cette année les 100 ans de sa naissance avec Dany Laferrière, Daniel Picouly, Alain Mabanckou et Manuel Césaire

Et les conseils de nos libraires pour quelques lectures d'été :

Déborah Damblon , de la librairie "La Licorne" , à Bruxelles, pour "Ici" , un roman de Christine Van Acker , publié aux Editions Le Dilettante

Voici quelques années, nous avons quitté la capitale. Au grand dam de la famille et des amis, nous sommes venus nous installer ici. Non pas au Costa Rica, à Malaga, ou à Las Palmas, mais ici, tout en bas de la carte de la Belgique, juste en-dessous de la grande forêt d'Ardenne.

Manon Trépanier , de la librairie"Alire" , à Longueuil, au Québec , pour "La Maison étrangère" un poche d'Elise Turcotte , publié aux Editions Bibliothèque Québécoise

Elisabeth poursuit des recherches sur les représentations du corps à travers les bestiaires d'amour du Moyen Âge. Alors que son travail stagne dans une impasse intellectuelle, sa vie amoureuse bascule.

Entre l'Histoire qu'elle a appris à valoriser et sa petite vie insignifiante, comment Elisabeth peut-elle trouver la force d'affronter la vie, ses étudiants, le secret de son père et sa propre instabilité? Comment trouver la douceur en soi-même sans le pardon des autres?

Ce roman est une poignante histoire sur la fragilité de nos rapports avec le monde, un fébrile art poétique du corps.

Matthieu Colombe , de la librairie "Goulard" , à Aix-en-Provence, pour "Tatoueurs tatoués" , un collectif publié aux Editions Actes Sud

En augmentation constante, le tatouage connait un véritable engouement depuis les années 1990-20000. Pourtant, l'existence de cette pratique, présente dans toutes les sociétés, remonte au IVe millénaire avant J.V et a connu des fortunes diverses dans l'imaginaire collectif; longtemps considéré en Europe comme le signe de l'exclusion sociale, sa présence renvoyait en Asie à la pègre, tandis qu'il était marqué de prestige social chez les Océaniens. L'méergence de technologies nouvelles et un monde devenu plus accessible vont permettre au tatouage de connaître une seconde vie artistique aux quatre coins de la planète, on recense aujourd'hui des artistes tatoueurs de renom, de véritables courants artistiques et des oeuvres aux qualités esthétiques indéniables.

Nathalie Romanens , de la librairie "Des livres et moi" , à Martigny, en Suisse , pour"Echange caravane pourrie contre parents compétents" , un livre jeunesse deMarion Achard , publié aux Editions Actes Sud Junior

Cette fois, Taloula n'en peut vraiment plus: elle avait prévu de passer les grandes vacances avec son amie Adèle, mais elle va devoir accompagner ses parents qui partent en tournée. Un père et une mère artistes de cirque, c'est déjà dur à supporter, mais un été, dans une caravane minuscule et sous le crachin breton, c'est le cauchemar assuré. Pour couronner le tout, Taloula doit assiter à cahcune des représentatinos. Et le comble, c'est que tout le monde pense qu'elle mène une vie de r^ve! Hors de question de se morfondre tout un été comme ça. Quitte à désobéir et faire l'impossble pour retrouver Adèle et son chat.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.