Depuis Le salon du Livre de Montréal

Dans cette ambiance de solidarité et d'union avec la France, la francophonie se rassemble, la francophonie est l'un de nos espoirs les plus solides pour défendre la culture et nos libertés!

Mais nous sommes surtout à Montréal pour fêter le 10° anniversaire de la Librairie Francophone

Avec Dany Laferrière, Larry Tremblay , Monique Proulx, Kitty Crowther, Nicolas Fargues et Boucar Diouf!

Kitty Crowther , invitée d'honnneur du Salon du livre

meduse
meduse © Radio France

"La Mère méduse" , publié aux Editions Ecole des Loisirs . La vie d’Irisée commence dans les longs cheveux de sa mère Méduse. Irisée, comme la nacre qui tapisse et protège l’intérieur de certains coquillages. «Tu es ma perle», dit Méduse. «Elle est adorable», dit-on au village. «Oui, elle est à moi !» répond Méduse. Mais au-dehors, Irisée est attirée par les autres enfants. Elle voudrait aller à l’école…

Nicolas Fargues , pour"Au pays du P'tit" , publié aux Editions P.O.L

Fargues
Fargues © Radio France

Le héros et narrateur de ce roman a 44 ans et il enseigne la sociologie à l’université. Il vient de publier un essai violemment anti-français (La France… Ses Pfff, ses Chhht, ses Rhôlâlââ… Ses On va pas s’emmerder, ses Y’en a qui dorment, ses Ça va comme un lundi et ses Avec ceci… Les lunettes de ses Jacques François et les barbichettes de ses Cyril Lignac… L’odeur de pieds de ses piscines municipales et de pisse des toilettes de ses cafés… Ses cadenas d’amour, ses belles paroles et ses beaux salauds). Cela lui vaut d’être invité à l’étranger pour exposer ses thèses et lui donne l’occasion de mener à peu près tranquillement une carrière de Don Juan sur le presque retour. Car il est arrivé à cet âge, à ce moment, où certains, comme lui, se foutent de tout. Sauf, peut-être, des femmes et des voyages. Encore que… s’agissant des femmes, est-ce les aimer que de jouer avec leurs sentiments à des fi ns exclusivement prédatrices ? Quant aux voyages, si c’est par haine de son propre pays qu’il s’y livre…

Boucar Diouf , pour "Rendez à ces arbres ce qui appartient à ces arbres" , publié aux Editions La Presse

boucard
boucard © Radio France

Quels sont les liens entre les humains et les arbres? Qu'avons-nous à apprendre de ces géants? Les entendez-vous nous parler?

Des baobabs de son enfance aux bouleaux du Bas-du-Fleuve, Boucar Diouf a toujours été fasciné par le monde des plantes. Aujourd'hui, après avoir longtemps écouté les arbres, il leur donne la parole dans ce livre où se croisent la biologie, la poésie et l'humour.

Sous forme de conte, ce grand humaniste nous parle de la vie, de la mort, de sa famille, de sa relation intime avec les plantes et de ce qu'elles peuvent nous apprendre.

Et le choix des libraires:

Manon Trépanier , de la Librairie Alire , à Longueuil, au Québec , pour «Grand-père et la lune », un album illustré deStéphanie Lapointe avec des illustrations de Rogé , publié aux Editions XYZ (Montréal), collection Quai n°5

Quand c’est sa candidature qui est retenue au Concours-de-qui-ira-sur-la-Lune, la jeune héroïne de cette histoire se réjouit de faire plaisir à son grand-père, qui souhaite la voir déployer son plein potentiel. Mais rien ne se passe comme prévu. Sur le ton de la fable, Grand-père et la Lune montre avec beaucoup de sensibilité qu’il faut parfois savoir remettre en question les rêves qui guident nos pas. Un roman graphique poignant, où chacun, qu’il soit petit ou qu’il soit grand, trouvera une histoire qui lui est adressée.

Joël Larcher de la LibrairiePrésenceKréol à Fort-de-France, pour « La Mazurka perdue des femmes-couresse », un roman de Mérine Céco , publié aux Editions Ecriture

Une adolescente, Reine, en quête de ses origines, entend la nuit la voix de son arrière-grand-mère. Celle-ci lui raconte, en créole, sa vie de femme faite de misère et de labeur lors de « La Grande Catastrophe », la révolte qui marqua la prise de conscience, en Martinique, de la survivance de la condition d’esclave.

Coupée de ses racines, Reine est étrangère à ce passé, mais elle se laisse gagner par cette voix et s’engage dans le mouvement de révolte baptisé « révolution des ventres ». Ses partisans sont en quête d’une identité propre, qui leur a été volée par des années de colonisation. Le passé s’offre alors à elle, comme autant d’horizons tissés de douleurs et de sensations, de couleurs qu’elle veut exprimer et défendre. Mais comment dire cette histoire ?

Par cet entrelacs de voix de femmes se tisse un roman polyphonique à la recherche de la langue, d’une tonalité, d’une manière de raconter, contre l’Histoire officielle – celle des vainqueurs – et contre l’aveuglement consenti de la majorité d’un peuple. Une autre voix, la « Parole critique », ponctue également ce récit de considérations sociologiques, linguistiques et historiques.

Déborah Danblon , de la Librairie La Licorne , à Bruxelles, en Belgique , pour «Valet de nuit », un roman deCorinne Hoex, publié aux__ Editions Les Impressions Nouvelles

Une femme rêve.

Un pirate, un horloger, un pâtissier, un fourreur, un maître-nageur, un dresseur d’otaries, un géographe, un pompiste… chaque nuit, son imaginaire s’empare d’un homme différent.

Des rencontres fantasques, sensuelles et extravagantes.

Comme des tableaux volés, des regards furtifs par un trou de serrure, ces trente-trois courts textes nous projettent parmi les rêves insolites d’une femme. Ses fantasmes et son humour nous invitent à rencontrer les hommes imprévisibles qui peuplent ses nuits, les « corps de métier » qui viennent titiller son imaginaire.

Nous sommes conviés à jouer avec eux au jeu des métamorphoses, tout au plaisir de franchir sous leur charme les portes de l’étrange.

Nathalie Romanens , de la Librairie Des livres et moi , à Martigny, enSuisse , pour «Confidences cubaine », un essai de__ Claude Marthaler , publié aux EditionsTransboréal, collection Voyage en Poche

Claude Marthaler a voyagé à vélo autour du monde pendant plusieurs années. Après avoir parcouru 4.000 km à Cuba, il témoigne du quotidien des Cubains, à travers des portraits et des témoignages. Il dépeint une île entre utopie déchue et espoirs à venir.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.