Entretien avec Marie Laberge à La Librairie du Québec à Paris pour "Ceux qui restent" publié aux Editions Stock

laberge
laberge © Radio France

En avril 2000, Sylvain Côté s’enlève la vie, sans donner d’explications. Ce garçon disparaît et nul ne comprend. Sa femme Mélanie s’accroche férocement à leur ls Stéphane ; son père Vincent est parti se reconstruire près des arbres muets ; sa mère Muguette a laissé échapper le peu de vie qui lui restait. Seule la si remuante et désirable barmaid Charlène, sa maîtresse, continue de lui parler de sexe et d’amour depuis son comptoir. Ce n’est pas tant l’intrigue qui fait la puissance hypnotique du roman de Marie Laberge que ses personnages, qui parlent, se déchirent, s’esquivent et luttent dans une langue chahutée, turbulente, qui charrie les émotions et les larmes, atteignant le lecteur au coeur.

Rencontre avec Amin Maalouf à l'Académie Française pour "Un fauteuil sur la Seine" , publié aux Editions Grasset

maalouf
maalouf © Radio France

En racontant la vie et les aventures des dix-huit personnages qui se sont succédé au 29e fauteuil de l'Académie française depuis 1634, Amin Maalouf ne retrace pas seulement cette « généalogie en partie fictive » dont parlait son prédécesseur Lévi-Strauss ; il nous fait revivre de manière charnelle, incarnée, quatre siècles d’histoire de France.Si « un roman est un miroir que l’on promène le long d'un chemin », selon le mot de Stendhal, le roman de la France que nous relate ici l’auteur est une Légende des Siècles à partir d'un fauteuil.Son premier occupant se noie dans la Seine, Montherlant se suicide dans son appartement avec vue sur la Seine, et l’Académie elle-même siège dans un petit périmètre longé par la Seine, entre le Louvre et le quai Conti ; unité d’un lieu à partir duquel se déploie le kaléidoscope d’une histoire en train de se faire.Le pouvoir des rois et des cardinaux, des hommes d’épée et des négociateurs, l’autorité grandissante ou déclinante des philosophes et des savants, l’influence des poètes, des librettistes, des dramaturges et des romanciers : autant de visages de la gloire qui nous parlent des âges différents de la Nation.Les conflits d’idées et d’égos, les cabales pour faire trébucher Corneille, Voltaire ou Hugo, les intrigues de couloir et les histoires d’amour contrariées tissent la trame de cette si singulière histoire de France. On revisite ici la querelle du Cid et la révocation de l’Edit de Nantes, la Fronde et le jansénisme, l’expulsion des jésuites et l’émergence de la franc-maçonnerie, la Révolution de 1789, l'insurrection du 13 Vendémiaire et le coup d’état du 18 Brumaire, le Second Empire, la guerre de 1870 et la Commune de Paris, l’invention de l'anesthésie et celle des funérailles nationales, l’Affaire Dreyfus et les grandes guerres du XXe siècle...À partir d’un simple fauteuil, lieu de mémoire fragile et chaleureux posé sur les bords de la Seine, Amin Maalouf nous fait redécouvrir les riches heures du passé de la France, la permanence de son « génie national », ainsi que ses constantes métamorphoses.

Visite sonore du Musée Hergé à Louvain-La-Neuve avec Dominique Maricq , auteur de "Les trésors de Tintin" , publié aux Editions Casterman

tintin
tintin © Radio France

Le courage de Tintin, le langage fleuri du capitaine Haddock, les bijoux (et cris d'orfraie) de la Castafiore, la curiosité de Milou, la classe naturelle des Dupondt ou le sens de la répartie de Tournesol... un univers qui nous enchante, résonne au plus profond de notre enfance et que nous nous empressons, une fois adultes, de transmettre à nos enfants, comme un héritage. Ce très bel ouvrage retrace la genèse des aventures du reporter du Petit Vingtième et brosse, en filigrane, le portrait de son génial et talentueux créateur, Hergé, alias R.G., alias Georges Remi. Au fil des chapitres, album après album, année après année s'égrènent les anecdotes qui ont émaillé la réalisation des vingt-quatre albums de Tintin ainsi que les épisodes majeurs de la vie de son auteur. Richement illustré, il contient vingt-deux trésors, documents rares et inédits reproduits avec soin, sous forme de fac-similés, dont une réplique du premier exemplaire du Petit Vingtième, datant de 1929. Il ravira tous les tintinophiles avertis, mais s'adresse aussi à un public familial curieux et passionné de bandes dessinées et de beaux livres.

Et le choix des libraires:

Manon Trépanier , de La Librairie Alire , à Longueuil, au Québec , pour « Vi » , un roman de Kim Thuy , publié aux Editions Libre-Expression

Mon prénom, Bào Vi, illustrait l'intention de mes parents de « protéger la plus petite ». Si l'on traduit littéralement, je suis « Précieuse minuscule microscopique ». Comme dans la plupart des cas au Vietnam, je n'ai pas su être à l'image de mon nom. Souvent, les filles qui s'appellent « Blanche » ou « Neige » ont le teint très foncé, et les garçons nommés « Puissance » ou « Fort » craignent les grandes épreuves. Quant à moi, je grandissais sans cesse, dépassant de loin la moyenne et, du même élan, me projetant en dehors des normes.

Matthieu Colombe , de La Librairie Goulard , à Aix-en-Provence , pour « Les Fous du Son » , un essai de Laurent de Wilde , publié aux Editions Grasset

Qui a pu être assez fou pour avoir eu, un jour, l’idée de faire de la musique avec de l’électricité ? Et comment est-ce possible d’ailleurs ? Qui se cache derrière ces instruments loufoques, ancêtres des pianos numériques actuels, ces immenses orgues criblés de fils électriques ou ces claviers surréalistes aux notes futuristes, dont les noms insensés - télégraphe harmonique, théâtrophone, Telharmonium, Audion Piano, Ondes Musicales, Orgue B3, Clavivox ou Polymoog - disent déjà la folie ? Des amoureux du son, très certainement, mais surtout d’immenses inventeurs.

Déborah Danblon , de La Librairie La Licorne , à Bruxelles , pour « Melvile, Tome 2 L'histoire de Saul Miller » , un roman de Romain Renard , publié aux Editions Le Lombard

Saul Miller, brillant universitaire, professeur d'astrophysique, passe sa retraite à Melvile. Auprès de Saul, il y a Paz et sa fille Mia, une jeune fille de onze ans que Saul aide dans ses devoirs. Il y a Beth et Daniel, ses amis et voisins. Et il y a eux. Des chasseurs venus d'ailleurs et qui rodent dans les bois. Une discussion qui tourne mal, un sourire inquiétant et c'est le monde de Saul qui explose. Mais c'était sans compter qu'ici, à Melvile, certaines légendes prennent chair et corps bien plus facilement qu'ailleurs...

Dominique Bressoud , de La Librairie Une petite prose , à Boudry, en Suisse , pour « Et je danse, aussi » , un poche d’Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat , publié aux Editions Pocket

Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n’est pas une « lectrice comme les autres ». Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir – et qu’il n’ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s’établit qui en dévoile autant qu’elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun…

Les liens

Page Facebook d'Emmanuel Khérad

Twitter d'Emmanuel Khérad

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.