A l'occasion de la fête du livre de Radio France, la Librairie Francophone reçoit Tahar Ben Jelloun, Jean Ziegler, Nina Bouraoui et François Bégaudeau

Les jeunes sont une proie privilégiée pour la peur qui s’est installée au cœur de l’Europe, et en France en particulier, depuis les derniers attentats djihadistes. Comment les aider à s’en libérer ? En mettant des mots sur la chose. En retraçant l’histoire du mot terrorisme et des réalités qu’il désigne, depuis certains des épisodes les plus sanglants de l’histoire jusqu’au déchaînement actuel du fondamentalisme islamiste, auquel l'essentiel du dialogue est consacré. A nouveau, c’est avec sa fille que Tahar Ben Jelloun s’explique ici.

Depuis quinze ans, Jean Ziegler consacre toutes ses forces au combat en faveur des damnés de la terre au sein de l’Organisation des Nations unies. Successivement Rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation, puis vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme, il n’a cessé de se battre, dans le cadre de ses nombreuses missions, contre la faim et la malnutrition, en faveur des droits de l’homme et de la paix. Combats prométhéens ponctués de grands succès… mais aussi d’échecs. Ce sont ces moments qu’il relate ici, au plus près du terrain, des manœuvres de coulisses, de l’action délétère des prédateurs du capitalisme financier mondialisé, soucieux avant tout de maximiser leurs profits. De défaite en victoire, le témoin implacable du jeu sordide des puissants de ce monde s’interroge : comment aller plus loin, comment faire en sorte que l’utopie qu’avaient conçue Roosevelt et Churchill, cette organisation susceptible de réguler les conflits internationaux et d’assurer le minimum vital aux peuples du monde, renaisse de l’état de paralysie dans lequel elle est tombée ?

C’est une histoire simple, universelle. Après huit ans d’amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation. Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour. Les larmes rassemblent davantage que les baisers. J’ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l’amour triomphera toujours. En cela, c’est un roman de résistance.

  • François Bégaudeau, pour "Wonder", une bande-dessinée créé avec Elodie Durand, publié aux Éditions Delcourt

En mai 68, Renée, une jeune ouvrière de l’usine de piles Wonder, est emportée malgré elle par le flux de la grève générale. Au gré des rencontres et des événements, elle va gagner son émancipation.

Le choix des libraires:

  • Un coup de cœur d’Annick Dor de la Librairie de La Mazerine, à La Hulpe, en Belgique, pour « La Tendresse des séquoias », un roman de Jean-Sébastien Poncelet, publié chez Weyrich Édition

Quand cinquante habitations bruxelloises se couvrent de motifs étranges en l’espace d’une nuit, Maxime Peeters pressent qu’il ne s’agit pas d’une simple manifestation artistique. Son enquête journalistique sur ces tags démesurés a tôt fait de se transformer en quête personnelle. Mené sur un rythme haletant, La Tendresse des séquoias tente de répondre à cette question: et si nous venions au monde le jour où nous décidons de dessiner nous-mêmes l’avenir?

  • Un coup de gueule de Jérémy Laniel, de la Librairie Carcajou, à Rosemère, au Canada, pour "L’enlèvement", une biographie de Carl Rocheleau, publié aux Éditions de Mortagne

Janvier 1984, Montréal. À la sortie de l'école, Véronique Rocheleau est abordée par un homme qui prétend la connaître. Convaincue par le discours de l'inconnu, la fillette de huit ans abandonne ses amies et le suit. Véronique n'a aucune idée du cauchemar dans lequel l'attire François, celui dont le nom la hantera durant les trente prochaines années. Loin de s'arrêter à l'enlèvement, ce livre expose les conséquences qu'un tel drame peut engendrer chez la victime. Et si le plus difficile était de survivre? « La panique s'empare de moi. Personne ne sait que je suis ici. Ma mère ne viendra pas. Je ne retournerai jamais chez moi. Je m'effondre en larmes. Puis, je crie. Je frappe la porte comme s'il s'agissait de mon agresseur. Mes poings sont douloureux, mais ce n'est rien à côté de l'angoisse qui me serre le coeur. Ma poitrine brûle. Qu'ai-je fait? Je vais mourir. J'aurais dû dire à mes parents que je les aime. » Dossier spécial à la fin à propos de plusieurs cas d'enlèvements médiatisés au Québec, qui comprend un «portrait du ravisseur » et une liste de ressources au Québec…

  • Un coup de cœur de Dominique Bressoud, de la Librairie Une petite prose, à Boudry, en Suisse pour "Un bruit étrange et beau", une bande dessinée de ZEP, publiée Editions Rue de Sèvres

Depuis 25 ans, William fait partie de l'ordre religieux des Chartreux. Mais un héritage l'oblige à se rendre à Paris où il est confronté à son ancienne vie. Sa rencontre avec Méry, jeune femme atteinte d'une maladie incurable et décidée à profiter de ses derniers jours, bouleverse et interroge ses choix et ses certitudes.

  • Un coup de cœur de Matthieu Colombe, de La Librairie Goulard, à Aix-en-Provence, pour Cabossé, un polar de Benoît Philippon, publié aux Éditions Gallimard, dans la Collection : Série Noire

Les pérégrinations de Raymond, surnommé Roy, un homme de 42 ans au visage ingrat et malmené par la vie, entre ses expériences de boxeur et d'homme de main. Quand il trouve l'amour en la personne de Guillemette, il croise aussi Xavier, son ex-fiancé. La rencontre entre les deux hommes tourne au drame et entraîne les amoureux dans une cavale riche en rebondissements.

Programmation musicale:

  • Eddy Mitchell / Serge Gainsbourg - Vieille Canaille - Mercury

  • Booba - Dkr - Tallac Records / Capitol

  • Lisa Leblanc - Ti-Gars - Bonsound

  • Sekta Voodoo - Noue con en fe noue - Atmosphériques - (le bonus Créole pour la rediffusion de l'émission, dans la nuit du samedi au dimanche, entre 01h00 et 02h00).
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.