Pierre Assouline , pour "Golem" , publié aux Editions Gallimard

golem
golem © Radio France

Soupçonné du meurtre de son ex-femme, décédée dans un mystérieux accident de voiture, Gustave Meyer, grand maître international d'échecs, voit soudain sa vie basculer. En un instant, ce solitaire devient un fugitif partout recherché. Dissimulé sous une autre identité, isolé des siens, il est rattrapé par ses failles : l’étrange opération chirurgicale qu’il a subie à son insu et qui l’a «golémisé» en décuplant ses facultés mentales ; la relation ambiguë qu’il entretient avec l’ami qui l’a opéré ; le sentiment diffus de ne plus s’appartenir et de devenir un monstre au regard de la société. Une clé lui manque, qu’il part chercher en errant au cœur de la vieille Europe, deux femmes à ses trousses : Emma, sa propre fille, qui essaie de l’aider, et Nina, chargée de l’enquête policière. Meyer y parviendra-t-il à temps? Sera-t-il assez solide pour faire face à la vérité qu’il va découvrir?

Claire Balavoine , pour "Daniel Balavoine" , publié aux Editions Flammarion

balavoine
balavoine © Radio France

Daniel Balavoine, reconnu comme un des chanteurs français les plus populaires, demeure dans le coeur de tous, et ses chansons continuent à passer régulièrement à la radio. Son courage, ses prises de position politiques, ses engagements humanitaires forcent toujours l'admiration. Daniel Balavoine est un artiste rare pour qui la chanson française a constitué un manifeste à la fois violent et tendre. En dix ans et presque autant d'albums, il s'est imposé comme un grand auteur-compositeur-interprète : Il fut la voix de toute une génération. Parce que sa révolte demeure d'actualité, Claire, sa soeur, et Alain Marouani, son photographe et ami, ont réuni les plus belles photos et les principales déclarations de celui qui chantait « Je ne suis pas un héros ».Ce livre souvenir est un hommage à cet aventurier des temps modernes, trop tôt et tragiquement disparu, qui s est battu sans relâche pour un monde meilleur.« En écoutant ses chansons, ainsi que ses nombreuses inter views et prises de position, je suis frappée par la véracité et l authenticité de tout ce qu il disait : c est limpide. Il est aujourd hui présent dans le coeur du plus grand nombre, et des jeunes en particuliers. » Claire BALAVOINE

Séquence livre avec Eugène Ebodé pour "La rose dans le bus jaune" , publié aux Editions Folio et...

rose
rose © Radio France

«Young Man , J'ai reçu votre charmante lettre. Il m'aurait plu de m'entretenir avec vous, même un court instant, de l'année du boycott à Montgomery que vous avez joliment appelée notre "odyssée de l'égalité". Hélas, la médecine m'oblige à garder la chambre. Non, votre question sur ma résistance dans le fameux bus jaune ne m'agace pas. Ce geste ne fut pas prémédité. Je suis simplement restée assise pour tenir debout. Nous avons, Blancs et Noirs, bravé férocité, intimidations, crachats et intempéries au nom de la dignité humaine. Ah! si vous saviez combien les images des chiens aux yeux luisants, aux babines rouge sang, et lancés à nos trousses lors des marches pacifiques ont mis du temps à s'effacer de ma mémoire. Mais le "I have a dream " de Martin Luther King, ponctué de vibrants "Yes sir! " devant le Lincoln Memorial à Washington, résonne encore en moi comme un puissant hymne de fraternité. J'ai côtoyé des êtres exceptionnels et des gens haineux et stupides! Ils venaient de tous les camps, y compris du nôtre. Dans le texte que je vous envoie, je parle enfin de Douglas White junior, ce Blanc qui voulut s'asseoir à ma place et que l'histoire a ignoré. Il fait partie de ces incroyables personnages que le combat pour les droits civiques m'a aussi permis de découvrir. Lisez-moi, young man , et n'oubliez pas de me répondre, ne n'oubliez pas. Rosa»

Simone Schwarz-Bart pour "L'ancêtre en solitude" , publié aux Editions Points

simone
simone © Radio France

À la Guadeloupe, trois générations de femmes se succèdent depuis le milieu du XIXe siècle jusqu’aux premières années du XXe siècle. La première, Marie, a été achetée bébé par la veuve d’un planteur. Plus tard, un pauvre blanc la « met en case ». Il finira par l’épouser. Sa fille, Hortensia, est comme sa mère, une étrange petite fille, tentée par la révolte mais prisonnière de sa condition. L’esclavage a été aboli mais rien n’a vraiment changé. Puis vient Mariotte. Un homme qui est peut-être son père, lui raconte l’histoire de son aïeule, la mythique Femme Solitude. Elle entend aussi parler de négresses qui savent lire et écrire. Mais apprendre les « petites lettres » n’est-ce pas risquer de devenir folle ?

Le réalisme du quotidien est enchanté par l’imagination des trois héroïnes hantées par les sortilèges. La vie est dure. Mais c’est la joie ou du moins l’élan à vivre et à rire qui l’emporte toujours.

Et le choix des libraires :

Nathalie Romanens , de La Librairie Des livres et moi , à Martigny, en Suisse , pour « De l'art d'ennuyer en racontant ses voyages » , un poche de M atthias Debureaux , publié aux Editions Allary

Matthias Debureaux tourne en dérision l'habitude de certains de ses contemporains d'effectuer des voyages de plus en plus insolites afin d'épater les autres et d'en raconter ensuite les moindres détails, ennuyant par-là profondément leur auditoire.

Épuisé depuis plusieurs années, ce succès critique et de librairie est réédité dans une version actualisée… à l’ère du numérique. Les façons d’ennuyer ses amis en racontant ses voyages ont en effet beaucoup progressé grâce à Instagram, Facebook et Twitter !

Déborah Danblon , de La Librairie La Licorne , à Bruxelles , pour « Cité 19 – Tome2 » , un roman Jeunesse de Stéphane Michaka , publié aux Editions Pocket Jeunesse

Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l'a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu'il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d'un inquiétant personnage. Elle suit l'homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille... 150 ans plus tôt !

Pour Faustine, c'est le début d'une série d'aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l'Histoire qui se poursuit sur deux tomes.

Matthieu Colombe , de La Librairie Goulard , à Aix-en-Provence , pour « Prenez le temps d’E-penser » , un essai de Bruce Benamran , publié aux Editions Marabout

Vous vous interrogez sur des phénomènes simples sans retrouver dans quelle case de votre cerveau vous avez rangé ce que vous avez appris en 5ème. Vous êtes curieux mais pas franchement scientifique, ce livre est pour vous. Qu’est-ce que l’électricité statique ? Pourquoi un aimant aimante-t-il ? Savez-vous ce qu’est la quinte essence ? Pourquoi éteint-on les lumières dans un avion un quart d’heure avant d’atterrir de nuit ? Mendeleïev est-il le premier vrai punk de l’histoire de la Russie ? Qu’a-t-elle donc de si « générale » la relativité générale ? Le temps est-il une illusion? La lumière est-elle d’ondes ou de particules ?…prenez le temps d’e-penser. Le premier livre de Bruce Benamran, créateur de la chaîne YouTube de vulgarisation scientifique e-penser .

Manon Trépanier , de La Librairie Alire , à Longueuil, au Canada , pour « Le cœur bleu » , un roman d’Aline Apostolska , publié aux E ditions Recto/Verso

Avec sa verve habituelle, une pointe de dérision et une bonne dose d'humour, Jacques Orhon livre le Dans ce roman écrit avec l'intense intimité du « je », Juliette, l'héroïne, dit tout : l'amour vrai et absolu, inattendu et inespéré, avec Romeo, un jeune musicien d'une île bleue des Caraïbes. C'est le récit d'une relation qui triomphe de la mort qui guette, de l'état de manque, de la solitude, de la distance, et de toutes les différences qui pourraient empêcher l'amour, mais qui finalement le nourrissent. Avec lucidité, finesse et fougue, l'auteur mène une réflexion intransigeante sur le sens de la vie, les contradictions du cœur et la capacité de la littérature à dire le corps.

Les liens

Page Facebook d'Emmanuel Khérad

Twitter d'Emmanuel Khérad

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.