Aujourd’hui, dans La Librairie Francophone, le premier roman bouleversant d’Isabelle Carré. Un voyage en terre Himba, avec Solenn Bardet, le dessinateur Simon Hureau et une intervention de Nicolas Hulot, Ministre d’Etat. Et une visite en Algérie avec Jean-Noël Pancrazi

Isabelle Carré pour "Les rêveurs", publié aux Éditions Grasset

Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.

Jean-Noël Pancrazi pour "Je voulais leur dire mon amour", publié aux Éditions Gallimard

«Cela faisait plus de cinquante ans que je n’étais pas revenu en Algérie où j’étais né, d’où nous étions partis sans rien. J’avais si souvent répété que je n’y retournerais jamais. Et puis une occasion s’est présentée : un festival de cinéma méditerranéen auquel j’étais invité comme juré à Annaba, une ville de l’Est algérien, ma région d’origine. J’ai pris en décembre l’avion pour Annaba, j’ai participé au festival, je m’y suis senti bien, j’ai eu l’impression d’une fraternité nouvelle avec eux tous. Mais au moment où, le festival fini, je m’apprêtais à prendre comme convenu la route des Aurès pour revoir la ville et la maison de mon enfance, un événement est survenu, qui a tout arrêté, tout bouleversé. C’est le récit de ce retour cassé que je fais ici.»

Solenn Bardet pour "Rouge Himba", publié aux Éditions La boite à Bulles, avec le dessinateur Simon Hureau en duplex du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême et l'intervention du Ministre d’État, Ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot

Les Himbas sont un peuple premier qui, bien qu’en contact avec la civilisation occidentale, a décidé de conserver son mode de vie.
Solenn Bardet les connaît très bien, puisqu’à peine majeure, il y a 20 ans, elle est allée vivre avec eux, se faisant même adopter par une famille himba.
En 2015, elle convainc Simon Hureau de la suivre dans son prochain périple en Namibie. Pour Solenn, les objectifs de ce voyage sont multiples : se rendre sur la tombe de son défunt père, présenter sa fille Zélie à sa famille himba et à ses amies et résoudre des conflits entre clans qui paralysent l’avancement des projets de l’Association Kovahimba
Sur cette terre aride où rien n’est simple, organiser une simple réunion demande patience et persévérance.
Aux côtés de Solenn, Simon Hureau et le lecteur découvrent la beauté, l’étrangeté de ce pays et de ses habitants.
Dépaysant, instructif, magique…

Avec les "coups de cœur" et "les coups de gueules"  des libraires francophones:

Un coup de cœur de Claire Renaud, de La Librairie Atmosphère, à Genève, en Suisse, pour « Contes pour éveiller l’âme », un recueil établi par un collectif, avec des illustrations de Jean-Philippe Kalonji, publié aux Éditions La Source 

Issus de plusieurs univers différents, ces contes réunis permettent au lecteur de cheminer au gré des protagonistes et mondes proposés. Qu’ils soient poétiques ou oniriques, les contes détiennent cette voie de guérison offerte au lecteur. Partez à la rencontre d’un sultan en quête de sagesse, d'un sapin magique, d'une fée au service d'un clochard et plein d’autres personnages hauts en couleurs. Laissez la porte du merveilleux s'ouvrir.

Un coup de gueule de Grégoire Courtois, de La Librairie Obliques, à Auxerre sur les libraires qui ne respectent pas les dates de mise en vente. En cette rentrée littéraire de janvier, on a vu en rayons de certaines librairies des titres best-seller plus d'une semaine avant leur sortie officielle. Quand c'est un supermarché, on peut se dire qu'ils n'y connaissent rien mais quand c'est une librairie indépendante, c'est idiot et suicidaire.

Un coup de gueule d’Annick Dor, de la Librairie de La Mazerine, à La Hulpe, en Belgique, sur les manuels scolaires qui échappent au décret sur le Prix unique du livre en Belgique. En Belgique francophone, un décret appliqué depuis le 1er janvier 2018 prévoit deux choses. La 1ère c'est que le livre sera vendu au même prix en Belgique qu’en France. 2ième chose, c'est que le livre est dorénavant vendu au même prix que vous l’achetiez dans une grande surface, dans une petite librairie ou en ligne. C’est une très bonne chose pour les librairies indépendantes. Ce qui l’est en revanche nettement moins c’est l’exception faite pour les manuels scolaires qui peuvent être vendus avec des remises aussi dingues que 25 %. Ce qui entraîne une énorme concurrence des grandes surfaces.

Un coup de cœur de Jérémy Laniel, de la Librairie Carcajou, à Montréal, au Québec, pour « Mitchell-Riopelle : un couple dans la démesure » d’Yves Michaud, Michel Martin et Kenneth Brummel, un beau-livre publié aux Éditions Les 5 Continents.

La relation entre le peintre canadien Jean-Paul Riopelle et la peintre américaine Joan Mitchell est retracée, de leur rencontre en 1955 à leur séparation en 1979. Les divergences et les échos entre leurs œuvres sont soulignés ainsi que leurs différentes sources d'inspiration.

Catalogue de l’exposition « Mitchell-Riopelle : un couple dans la démesure »  qui se tenait au Musée national des beaux-arts de Québec jusqu’au 7 janvier 2018 MAIS qui sera au Musée des beaux-arts de l'Ontario à Toronto du 17 février au 12 mai 2018 et en France, à Landerneau, à La Fondation Hélène et Edouard Leclerc pour la culture, du 9 décembre 2018 au 10 mars 2019.

Programmation musicale:

  • Christine and The Queens - Amazoniaque - Because Music
  • Youssou N'Dour - Birima - Columbia
  • Barbagallo - L'échappée - Arista
  • Wyclef Jean - Nou va rive - Sak Pase Records (supplément Créole)
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.