Atiq Rahimi , pour "La ballade du Calame" , publié aux Editions l'Iconoclaste

atiq rahimi
atiq rahimi © Radio France

« L’exil ne s’écrit pas. Il se vit. Alors j’ai pris le calame, ce fin roseau taillé en pointe dont je me servais enfant, et je me suis mis à tracer des lettres calligraphiées, implorant les mots de ma langue maternelle. Pour les sublimer, les vénérer. Pour qu’ils reviennent en moi. Pour qu’ils décrivent mon exil. »

Ainsi a pris forme cette ballade intime, métissage de mots, de signes, puis de corps.

Celui qui se dit « né en Inde, incarné en Afghanistan et réincarné en France » invente une langue puissante, singulière et libre.

Une méditation sur ce qui reste de nos vies quand on perd sa terre d’enfance.

Zep , pour "Titeuf T.14 - Bienvenue en adolescence" , publié auxEditions Glénat

zep
zep © Radio France

La vie de Titeuf est bien bousculée ! Lui qui avait jusqu’ici l’habitude de se prendre des baffes avec les filles doit maintenant choisir entre deux prétendantes : Nadia ou Ramatou. Une situation à s’arracher les cheveux ! À moins que... et s’il avait 2 amoureuses à mi-temps, comme fait le papa de François avec ses 2 emplois ? Mais il n’y a que les gamins pour penser à ce genre de solutions. Il est temps de grandir un peu, de passer à l’étape supérieure... l’adolescence : ce moment bizarre où l’on commence à embrasser les filles sur la bouche. Il paraît même qu’on a le corps qui se transforme... un peu comme Hulk, quoi ! Sauf que devenir ado, ça ne se commande pas. Un beau jour, ça vous tombe dessus, comme ça, sur le coin de la mèche ! Il doit quand même bien y avoir un moyen d’accélérer les choses, non ? Il n’existe pas des pilules pour ça ?...

> Feuilletez quelques pages et écouter le commentaire de Zep sur deux des planches de l'album

Alice Zeniter , pour "Juste avant l'Oubli" , publié auxEditions Flammarion

zeniter
zeniter © Radio France

Franck a rencontré Emilie il y a huit ans. Il est convaincu qu'elle est la femme de sa vie. Mais la jeune femme, thésarde, connaît une passion sans bornes pour l'écrivain policier Galwin Donnell, mystérieusement disparu en 1985. Elle se rend sur une petite île pour organiser un colloque qui lui est consacré. Franck compte l'y rejoindre et la demander en mariage. Mais rien ne se passe comme prévu.

Et les chroniques des libraires:

Déborah Damblon , de la librairie La Licorne , à Bruxelles, pour "Ce coeur changeant" , un roman d'Agnès Desarthe , publié aux Editions de l'Olivier

Le destin de Rose, qui à 20 ans, au début du XXe siècle, quitte le manoir familial de Soro, au Danemark, pour aller vivre à Paris. Elle ira d'une fumerie clandestine d'opium à un appartement bourgeois de la rue Delambre où elle vivra en couple avec une femme, avant de recueillir une enfant trouvée qui deviendra sa fille.

Manon Trépanier , de la librairie Alire , à Longueuil, au Québec, pour "Thérèse pour joie et orchestre" , un poche d'Hélène Monette , publié aux Editions Boréal Compact

Quand elle rentre à l'heure des travailleurs par l'autobus de six heures elle rapporte des fromages, du thé chinois des vêtements fleuris, des livres, des 33 tours et quelques rêves effilochés qu'elle ne montre à personne le soleil attend toujours qu'elle soit rentrée avant de décliner et l'hiver, Thérèse éclaire comme de la neige à mesure qu'elle revient Hélène Monette a écrit ce livre en hommage à sa soeur Thérèse, disparue en 2005. Fidèle à sa manière, elle trouve le merveilleux au milieu du quotidien, et dans cette célébration d'une amitié extraordinaire, nous bouleverse.

Matthieu Colombe , de la librairie Goulard , à Aix-en-Provence, pour "La Petite Barbara" , un premier roman d'Astrid Manfredi , publié aux Editions Belfond

« Moi, monsieur, je suis pleine du bruit assourdissant de vivre. »

De la vénalité apprise dès l'enfance à l'incarcération pour complicité de meurtre, une fille de 20 ans jette à la face du monde le récit d'un chaos intérieur et social. Comment devenir une autre ? Est-ce possible ? Le roman brut et stupéfiant d'un monstre de beauté animé par la rage de vivre.

Nathalie Romanens , de la librairieDes livres et moi , à Martigny, en Suisse, pour"La pyramide des besoins humains" , un livre jeunesse de Caroline Solé , publié aux Editions L'Ecole des Loisirs

L’ensemble des besoins des êtres humains peut être classé en cinq catégories. Aujourd’hui, cette théorie est le principe d’un nouveau jeu de télé-réalité : La pyramide des besoins humains. Nous sommes 15 000 candidats, et dans cinq semaines il n’en restera plus qu’un. Et moi dans tout ça ? Disons que je m’appelle Christopher Scott. Disons que j’ai dix-huit ans. Que j’habite sur un morceau de carton, dans la rue, à Londres. Enfin, peu importe mon nom, peu importe mon âge. Je suis le candidat no 12 778. Je n’existe pas encore. Mais je risque fort de devenir quelqu’un, et même quelqu’un de célèbre. Et c’est bien ça le pire.

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.