Cette semaine, La Librairie Francophone vous offre un dernier voyage pour 2017: Au Canada, à l'Île Maurice, en Algérie, en Irak, en Russie, au Cameroun ou encore en Irak!

Jean-Marie Le Clézio
Jean-Marie Le Clézio © Getty / Pedro RUIZ

Les anecdotes de l'acteur, réalisateur et photographe, Vincent Perez et de la cuisinière italienne Alba Pezone

  • Vincent Perez: " Je suis suisse, enfant d’émigrés, d’un père espagnol et d’une mère  allemande. La France est le pays où j’ai le plus vécu. Ma femme est née à  Dakar d’une mère bretonne et d’un père sénégalais. Nos enfants sont un  mélange de ces cinq pays. Eux se sentent français et sénégalais. Moi je  ne sais pas. Je suis ce mélange culturel. Je me sens européen. Je me  sens citoyen du monde". Retrouvez les photographies de Vincent Perez en cliquant sur ce lien.
  • Alba Pezone, pour "In cucina  - Mes plus belles recettes italiennes", publié aux Éditions Hachette Pratique : Un livre de cuisine pour les amoureux de l'Italie. Plus de 200 recettes  traditionnelles et modernes. Plus de 10 techniques photographiées en pas  à pas. Des pages produits pour bien choisir les ingrédients. Des  encadrés Dolce Vita qui vous feront voyager. Et pour la première fois  dans un livre de cuisine italienne, un chapitre consacré à la street  food de la Botte. Un ouvrage incarné par Alba Pezone, depuis toujours  passionnée par la cuisine de son Beau (et Bon) Pays.

Les reportages à Paris avec le photographe franco-iranien Reza et dans le Parc Jeanne Sauvé à Montréal avec les Cowboys Fringants pour une découverte du quartier Ahunstic

  • Reza: Né il y a 50 ans en Iran, il découvre très vite une arme formidable pour défendre la liberté : le journalisme. A l’ère des dictatures – celle du Shah d’abord, du régime islamiste ensuite – il ne fait pas bon être rebelle. Reza connaît a prison, la torture, l’exil. Depuis 1981, date de son départ du pays natal, il habite de ce côté-ci du monde, celui de l’Occident. Mais régulièrement, il refait sa valise, visse son objectif et repart de l’autre côté, vers ceux qui vivent la lutte et la douleur. Du Maghreb à l’Asie, de l’Afrique aux Balkans, Reza arpente le monde, ou plutôt son monde. Retrouvez Reza en cliquant sur ce lien.
  • Les Cowboys Fringants: Ils sont quatre, un peu loufoques et montés sur ressorts. Depuis plus de  vingt ans, les Cowboys Fringants mobilisent les foules avec leurs  chansons. De petites salles locales au Québec à l’Olympia de Paris, le  quatuor québécois voyage toujours sur Les Routes du Bonheur. Retrouvez les Cowboys Fringants en cliquant sur ce lien.

La sélection des meilleurs moments des Clubs Francophone Estivale avec des rencontres entre Jean-Christophe Ruffin et Jean-Loup Dabadie, Eric Fottorino et Laurent Gaudé, et Alain Mabanckou et Capitaine Alexandre

La sélection par les libraires des meilleurs moments de La Librairie Francophone 2017 avec Marie-Eve Lacasse pour "Peggy dans les Phares", Jean-Marie Gustave Le Clézio pour "Alma", Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie et Leïla Sebbar pour "L'Orient  est rouge", et Père Michaeel Najeeb pour "Sauver les livres et les hommes".

  • Marie-Eve Lacasse, pour "Peggy dans les phares", publié aux Éditions Flammarion: Mannequin, styliste, journaliste de mode,  mariée à un grand résistant puis à Claude Brasseur, Peggy Roche a aussi  été pendant vingt ans la compagne discrète de Françoise Sagan. Peggy dans les phares est le roman de cette passion dévorante traversée des plus grandes figures de la vie littéraire et artistique de l’époque.
  • Jean-Marie Le Clézio, pour "Alma", publié aux Éditions Gallimard: Voici donc des histoires croisées, celle de Jérémie, en quête de Raphus cucullatus,  alias l'oiseau de nausée, le dodo mauricien jadis exterminé par les  humains, et celle de Dominique, alias Dodo, l'admirable hobo, né pour  faire rire. Leur lieu commun est Alma, l'ancien domaine des Felsen sur  l'île Maurice, que les temps modernes ont changée en Maya, la terre des  illusions.
  • Leïla Sebbar, pour "L'Orient est rouge", publié aux Éditions Elyzad: On va chercher l'aventure, la gloire, l'amour peut-être, la liberté, loin, très loin dans la guerre. On fugue en Orient. On donne sens à sa jeune existence en terre inconnue. Changer le monde, changer de vie dans l'exaltation et la violence  avec les Frères et les Sœurs engagés, des semblables, jusqu'à la mort et  en assassinant. Pour quel Paradis ? Telle est l'énigme de ces années de sang.
  • Père Michaeel Najeeb, pour "Sauver les livres et les hommes", publié aux Éditions Grasset: Lorsque Mossoul tombe aux mains de Daech, plusieurs dizaines de milliers  de Chrétiens fuient la plaine de Ninive, au nord de l’Irak. En quelques  heures, des familles entières abandonnent leurs maisons, leurs églises  et leurs cimetières, fuyant un assaut de cruauté. Elles quittent la  terre de Noé, d’Abraham et de saint Thomas, la leur depuis deux  millénaires.
     Au cours d’une incroyable épopée, le père Michaeel  Najeeb, sauve des centaines de manuscrits vieux de plusieurs siècles que  les djihadistes ont juré de réduire en flamme, comme ils ont détruit  Palmyre ou saccagé le tombeau de Jonas. Au péril de sa vie, ce  dominicain de Mossoul nettoie, restaure et protège ces textes sacrés.
     Au  cours de ce long exode, il construit aussi une arche pour sauver des  familles de toutes confessions, chrétiens, Yézidis ou musulmans, tous  enfants du désastre. Il les nourrit, les loge, les encourage.

Les chroniques des Libraires pour l'année 2017:

  • Un coup de cœur de Dominique Bressoud, de la Librairie Une petite prose, à Boudry, en Suisse, pour « Amarres », un recueil de poésie de Marina Skalova, publié aux Éditions L’Age d’Homme : Un étranger accoste sur une île dont on ignore le nom, délesté de toutes formes d'attaches. Cette terre, longtemps rêvée, le rejette. Dès son arrivée, il éprouve sa différence. Des signes inquiétants apparaissent, une paranoïa insidieuse s'installe. Un tour de force linguistique, qui, habilement opéré par l'écriture poétique et incisive de l'auteure, confronte le lecteur à son propre rapport à l'autre.
  • Un coup de cœur de Déborah Danblon, de la Librairie La Licorne, à Bruxelles, pour « Robinson », un roman de Laurent Demoulin, publié aux Éditions Gallimard : Robinson est un enfant autiste. Son père, universitaire, évoque avec délicatesse et subtilité son expérience d'une paternité hors norme, où le quotidien devient une poésie épique. Il décrit des microscènes dans une langue précise et maîtrisée que son fils, privé de parole, ne saura appréhender. (Ce premier roman a obtenu le Prix Victor Rossel 2017)
  • Un coup de gueule de Grégoire Courtois, de la Librairie Obliques, à Auxerre, à propose des livres politiques : Cette année, les ventes en librairie ont connu une baisse en France, principalement au premier semestre, comme c'est toujours le cas les années d'élection. Alors un coup de gueule pour dire que les livres, les essais et les romans, sont les meilleurs moyens de s'informer de politique, bien plus que les feuilletons médiatiques qu'on nous sert à chaque campagne électorale.
  • Un coup de cœur de Jérémy Laniel, libraire à Montréal, pour « Le Lactume », un livre de Réjean Ducharme, publié aux Éditions du Passage: C'est en 1966, année de la parution de L'avalée des avalés, que Réjean Ducharme fait parvenir le manuscrit du Lactume aux éditions Gallimard, en France. Cinquante-et-un ans plus tard, après une véritable odyssée qui l'a fait voyager de Saint-Ignace-de-Loyola à Paris puis à Montréal en passant par Chartres, le manuscrit voit enfin le jour sous forme de livre. Composé de dessins en couleurs accompagnés de légendes, Le Lactume est un trésor retrouvé qui nous donne à voir et à lire l'humour tout en finesse de Réjean Ducharme. Ses dessins empruntent à l'abstraction et ses légendes reflètent les prouesses de style et l'esprit du grand écrivain. Le Lactume est présenté par Rolf Puls, ancien directeur de Gallimard Québec, qui nous raconte la genèse passionnante de ce manuscrit oublié.

La Programmation musicale: 

  • Safia Nolin - Acide - Bonsound
  • Judah Warsky - Bruxelles  -Pan European Recording
  • Tiken Jah Fakoly - Africain à Paris - Universal Music
  • Maya Kamaty - Santié papang - Sakifo Records (Bonus créole)
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.