Voici la deuxième partie, du reportage à Séoul avec Jean-Marie Gustave Le Clézio - Une exclusivité France Inter. Mais aussi Dany Lafferière pour son son nouveau roman singulier, et Marie-Pierre Subtil, rédactrice en chef de la revue 6 Mois

Jean Marie Gustave Le Clézio, prix nobel 2008
Jean Marie Gustave Le Clézio, prix nobel 2008 © Maxppp / Yonhap News Agency

Dany Laferrière, pour "Autoportrait de Paris avec chat"

Voici le roman le plus singulier de Dany Laferrière  : un roman dessiné. Et écrit à la main  ; comme tous les précédents, mais dans cet Autoportrait de Paris avec chat son écriture est reproduite en même temps que ses dessins, dans ce volume de grand format et de grande ambition. Et c’est guidés par la main du plus charmeur des académiciens français, ses lettres et ses couleurs, que nous pénétrons dans un Paris à son image, un Paris qui, d’une certaine façon, n’est autre que lui-même.
Plutôt que «  À nous deux Paris  !  », voici «  Nous deux à Paris  !  ». Le narrateur, un grand rêveur, arrive dans la ville la plus réaliste du monde. Il en fait la découverte et nous avec lui, remontant ses rues et le temps à la rencontre de ceux qui ont fait sa gloire. Paris, ses monuments de pierre et d’intelligence, l’arc de Triomphe aussi bien que Balzac, ses cafés aussi bien que ses créateurs de mode, le Flore aussi bien que Gabrielle Chanel. Paris se nourrit aussi des étrangers qui cessent d’en être dès qu’ils l’aiment et contribuent à faire ce qu’il est. Et voici donc Hemingway, et voici donc Noureev, et voici donc Apollinaire… Et puis il y a Chanana. Qui est cette mystérieuse chatte en manteau rose qui arrive chez le narrateur à minuit  

Jean-Marie Gustave Le Clézio, à Séoul

À l'occasion de la parution de "Bitna, sous le soleil de Séoul" 

La deuxième partie de notre exclusivité radio : parce que le conte peut faire reculer la mort, Bitna, étudiante coréenne sans un sou, invente des histoires pour Salomé, immobilisée par une maladie incurable.
La première lutte contre la pauvreté, la seconde contre la douleur. Ensemble, elles se sauvent dans des récits quotidiens ou fabuleux, et bientôt la frontière entre réalité et imaginaire disparaît.
Un roman qui souffle ses légendes urbaines sur la rivière Han, les boulevards saturés et les ruelles louches.
Sous le ciel de Séoul se lève « le vent de l’envie des fleurs »

Réécoutez la première partie du reportage exclusif, diffusée à l'antenne la semaine dernière :

23 min

La librairie francophone - Jean-Marie Gustave Le Clézio en reportage à Séoul - 1ère Partie

Marie-Pierre Subtil, rédactrice en chef de la revue "6 mois "

Le numéro 15 Printemps-été 2018 et le dossier sur les "Villes Folles"

Lagos la dingue par Jesco Denzel Plongée dans les bidonvilles de la mégalopole nigériane, surpeuplée et frénétique. Vientiane, plaquée or par Pascal Meunier Quand la discrète capitale du Laos bascule dans l'ère du bling-bling. Dubaïland par Nick Hannes Comment la ville phare des Emirats arabes unis devient un parc d'attractions mondialesprogrammation musicale

La programmation musicale: 

  • Alain Chamfort - Exister - Pias
  • Zebda - Du soleil à la toque - Barclay
  • Malik Djoudi - Cinéma - Cinq 7
  • René Lacaille - Ti Cordeon - Lamastrock/Do Bwa,
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.