Un inattendu morceau d'Asie caché dans le Maine-et-Loire : Alain Baraton nous fait découvrir le jardin japonais de Maulévrier, le plus grand d'Europe.

Le jardin de Maulévrier, situé près de Cholet, est le fruit d'une riche histoire.

Du XVIIe au XIXe siècles, les maîtres asiatiques furent en vogue lorsqu'il s'agissait de dessiner de majestueux jardins. Le château dont nous parle Alain Baraton a été construit en 1680, détruit pendant les guerres de Vendée puis reconstruit dans les années 1820. 

Cependant, ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que le jardin prend son caractère japonisant. L'industriel Eugène Bergère acquiert la demeure en 1893. De 1899 à 1913, son gendre architecte Alexandre Marcel plante des centaines d'arbustes et arbres autour d'un lac artificiel, dans un style très marqué. En effet, il a été le concepteur du pavillon cambodgien pour l'Exposition Universelle de 1900 à Paris, ce qui explique sa connaissance des jardins asiatiques. Le parc est abandonné en 1945, et la commune de Molevrier l'achète et le restaure en 1985. 

On peut se promener dans les jardins en nocturne, tous les mercredis du mois d'août

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.