A ne pas confondre avec le kiwi !

Kiwaï, également appelé kiwi de Sibérie ou kiwi d'été. Une plante grimpante de la famille des Actinidiaceae, originaire d'Extrême-Orient, cultivée pour ses fruits comestibles.
Kiwaï, également appelé kiwi de Sibérie ou kiwi d'été. Une plante grimpante de la famille des Actinidiaceae, originaire d'Extrême-Orient, cultivée pour ses fruits comestibles. © Maxppp / McPHOTO/picture alliance / blickwinkel/M/Newscom

Le premier est le fruit originaire de Chine que nous connaissons tous, le second est originaire de Corée et du Japon et il possède quantité d'appellation, notamment kiwi de Sibérie ou kiwi d'été (alors qu'il fructifie en automne !)

Les deux plantes sont de la même famille, celles des actiniadacées, ce qui explique la proximité de leur nom botanique : Actinidia sinesis pour le kiwi et Actinidia arguta pour le kiwaï.

Le kiwaï est un fruit particulièrement riche en vitamine C, encore plus que le kiwi ! Et il contient également potassium, magnésium, calcium et fer. Cultivé en Asie depuis 1874, il a tardé à venir jusqu'en Europe car il n'a pas la saveur de son cousin le kiwi.

La plante produit des lianes pouvant atteindre 8 à 10 mètres de longueur, les fleurs sont caduques, les fleurs blanches et les fruits rougeâtres à maturité.

Pour ceux qui seraient tentés d'en installer dans leur jardin, sachez que sauf à installer une variété auto-fertile, la plante est dioïque, il faut donc des mâles et des femelles pour obtenir des fruits.

Par contre il ne craint pas le froid et ne commence à grelotter qu'à partir de -25°C, il convient donc à toutes les régions de France ou presque. Attention aux sols trop calcaires et trop humides, préférez les situations ensoleillées.

  • Le conseil de lecture

Cultiver son petit jardin intérieur de Martine Laffon, paru aux éditions Flammarion.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.