Le livre : Arbres et forêts de Bretagne de Marc Nages, Yvon Boëlle et Hervé Glot (Ouest-France)

L'anthurium
L'anthurium © Getty / Kris Morsontier / EyeEm

Une fleur très caractéristique 

Elle rappelle l'arum, en forme de coeur le plus souvent rouge, mais il en existe aussi des roses, des blanches...

Elle intéresse les scientifiques

Et en particulier l'un des plus grands jardinier français, Edouard André. En sa qualité de rédacteur en chef du magazine d'horticole, il participe en 1875 et 1876 à une mission d'exploration dans les Andes. Il va ainsi pouvoir étudier de près l'ananas et ramener dans ses bagages en France métropolitaine presque 25 variétés.

Une floraison qui dure

La plante est supposée fleurir pendant 3 lunes ce qui serait, en Amérique du sud, la durée idéale pour les jeunes couples pour aménager un foyer. Raison pour laquelle, il est de tradition, en Colombie, de toujours offrir aux mariés un bouquet d'anthurium. 

En cultiver chez soi ? 

Oui, mais à condition de respecter quelques principes. L'anthurium aime la lumière mais déteste le soleil direct. La plante frileuse et doit être cultivée toute l'année à 18-20° sauf après la floraison où il est conseillé de la réduire un peu. 

Bannir également les atmosphères trop sèches d'intérieur. Il ne réclame aucune taille, un rempotage tous les 3 ou 4 ans et des arrosages réguliers. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.