Alain Baraton nous présente ce matin cette plante connue pour fournir l'alcool du même nom, la fameuse liqueur de génépi.

Le Génépi est un nom vernaculaire qui désigne différentes espèces d'armoises du genre Artemisia, et que l'on rencontre exclusivement en montagne.
Le Génépi est un nom vernaculaire qui désigne différentes espèces d'armoises du genre Artemisia, et que l'on rencontre exclusivement en montagne. © Getty / BRUNO PETRIGLIA/SCIENCE PHOTO LIBRARY

Le génépi est originaire des Hautes Alpes et pousse entre deux et trois mille mètres. Il en existe cinq espèces principales, mais celle qui intéresse les bouilleurs de cru est le génépi des glaciers aussi appelé génépi jaune, génépi vrai, génépi mâle ou encore génépi des Alpes.

A quoi ressemble cette plante ? 

Elle est petite, entre cinq et vingt centimètres, discrète, ses tiges sont grises et ses fleurs sont jaunes. Le génépi est apprécié pour ses propriétés depuis le Moyen-Âge par ceux qui habitent la montagne. Le génépi est supposé être tonique, fébrifuge, efficace contre les affections pulmonaires et parfait pour accélérer la cicatrisation. Il  serait aussi aphrodisiaque, d'où le dicton savoyard : "le génépi fait du bien à madame quand monsieur en boit".

Les premiers à avoir fait de l'alcool avec cette plante, ce sont les moines. Et aujourd'hui cette plante est protégée dans certains endroits, comme dans le parc de la Vanoise.

Le conseil lecture

L’odyssée des plantes sauvages et cultivées, de Serge Hamon, aux éditions Quae.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.