Il se nomme officiellement Pycnandra acuminata, et est aussi appelé Arbre à Nickel. Alain Baraton nous pourquoi.

L'arbre à sève bleue vit en Nouvelle-Calédonie sur les vestiges de la forêt tropicale. Il peut atteindre 20 mètres de haut, mais sa croissance est très lente et il fut patienter parfois des dizaines d'années avant de voir apparaître une fleur et des graines.

Il vit sur des sols très pauvres où il n'y a pratiquement pas de potassium, de phosphore et de calcium, ce qui en fait déjà une curiosité car il est rare que des plantes puissent s'épanouir en l'absence de ces éléments et sels minéraux.

Au contraire, la terre où il vit est riche en cobalt, chrome et nickel, des métaux lourds que les végétaux détestent car très toxiques. Et c'est justement sur d'anciens terrains miniers, là où le sous-sol regorge de nickel, que s'épanouit l'arbre à sève bleue.

Avec le temps ce végétal s'est adapté à son environnement et il est capable aujourd'hui d'absorber le nickel contenu dans la terre, ce qui explique pourquoi sa sève, très visible quand on coupe une feuille ou entaille l'écorce, est de couleur bleu turquoise.

L'équipe
  • Alain BaratonJardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de Versailles, chroniqueur sur France Inter.
Contact