Alain Baraton évoque le lien parfois très fort entre les poètes et les fleurs. Mais les fleurs sont parfois capables de faire des miracles : il y a quelques jours, une femme a échappé à son ravisseur... En le complimentant sur ses orchidées !

Le pouvoir des fleurs ♫♪
Le pouvoir des fleurs ♫♪ © Getty / thethomsn

"Les pieds dans les glaïeuls, il dort" : Arthur Rimbaud décrit avec majesté dans son poème Le dormeur du val le repos d'un jeune homme mort dans la nature. Le choix des végétaux est important pour connoter des sentiments, nous indique Alain Baraton. Par exemple, les coquelicots et les pâquerettes sont les fleurs des écrivains romantiques, tandis que les tulipes conviennent mieux aux romans d'aventure.

La fleur fétiche de l'écrivain anglais James Hadley Chase est l'orchidée. La chair de l'orchidée, écrit en 1948, a pour trame l'enlèvement tragique d'une femme...

Cette anecdote fait écho à un récent fait divers. Une jeune cycliste a été assommée et violentée par un automobiliste en Autriche. Réveillée nue et ligotée chez son ravisseur, elle engage une discussion surréaliste avec lui : elle le complimente sur ses orchidées, présentes en nombre chez lui. Il accepte alors de la ramener chez elle, et sera finalement arrêté. Comme quoi, parler le langage des fleurs peut vous sauver la vie

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.