Pas de couronne de laurier pour le 45e président des Etats-Unis après son départ de la Maison-Blanche.

 Donald Trump salue des partisans sur l'Ellipse près de la Maison Blanche le 6 janvier 2021, à Washington, DC.
Donald Trump salue des partisans sur l'Ellipse près de la Maison Blanche le 6 janvier 2021, à Washington, DC. © AFP / BRENDAN SMIALOWSKI

Les premières couronnes de laurier auraient été décernées du temps d'Alexandre Le Grand, né en 356 avant notre ère, pour récompenser les actions héroïques. Les romains vont eux aussi en poser sur le front des vainqueurs, une tradition qui plait à Napoléon Ier et qui depuis n'a jamais disparu.

Encore de nos jours en France, des centaines de milliers de jeunes se voient décerner le baccalauréat ! Or bacca en latin désigne le fruit du laurier et "lauréat" vient de laurus, le nom botanique du laurier. La tradition perdure toujours.

Pas de couronne pour Trump, et pas de palme non plus ! Pourtant il en méritait et en particulier celles du Chamaedora elegans, un petit palmier originaire du Mexique qui produit les feuilles connues de tous car ce sont elles que l'on retrouve chez les fleuristes pour la décoration florale et la confection des couronnes mortuaires.

Il existe des centaines de variétés de palmier, et si j'évoque celle-cien particulier, c'est en raison du rapport de Donald Trump avec l'argent. En effet, la palme du Chamaedora elegans est utilisée aujourd'hui pour la fabrication des dollars !

Ainsi les Américains importe près de 600 tonnes de ces palmes chaque année donner aux billets de dollar leur célèbre couleur verte. Un comble, quand on pense à l'acharnement de Donald Trump pour construire ce mur séparant les deux pays. Un mur payés avec des dollars... fabriqués grâce aux Mexicains !

Le conseil de lecture :

  • Le livre du climat d’Esther Gonstalla, paru aux éditions Plume de Carotte.
Programmation musicale
  • MOODOIDIdéal (feat.Juliette Armanet)2020
L'équipe
  • Alain BaratonJardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de Versailles, chroniqueur sur France Inter.
Contact