Les anciens qui nous écoutent, et ils sont nombreux, se souviennent que l’orange était autrefois un fruit précieux !

Oranges
Oranges © Getty / Jim Jernigan

Un fruit si précieux qu’il était même parfois offert comme unique cadeau à Noël. Les choses ont bien changé et l’orange est aujourd’hui l’un des fruits les plus consommés au monde. Pour vous donner une idée du volume de production, il en est produit sur la planète chaque seconde près de 2 tonnes, c’est considérable.

De quelle région du monde l’oranger est-il originaire ?

Le petit arbre est né en Inde, en Birmanie et en Chine. Très vite, il va conquérir le monde, pour ses qualités ornementales, il était l’arbre préféré de Louis XIV, et bien sûr pour son fruit juteux. Celui-ci posséderait nombre de vertus médicinales comme lutter contre le scorbut, une terrible maladie qui affecte les marins, il est donc chargé à bord de tous les bateaux qui voguent sur les océans. Rien d’étonnant donc à ce que le premier pays producteur de jus d’orange soit aujourd’hui le Brésil suivi par l’état de la Floride aux Etats-Unis.

Depuis quand peut manger des oranges en France ?

Les orangers sont cultivés en Espagne et en Italie depuis le début du 16 ème siècle. En France, l’arbre est cultivé en caisse pour le plaisir des yeux. Il faut vraiment aller dans l’extrême sud de la France pour en voir en pleine-terre. Au XIX ème siècle, peu de marchands proposent à la vente des oranges car elles sont rares.

Et ce qui est rare est cher. Si rares que certains sont même tentés de les voler !

Vous pensez certainement à cette chanson de Gilbert Bécaud écrite en 1964.

Quand on l’écoute, on n’est ni choqué, ni même amusé par les paroles qui rappelle là encore la préciosité du fruit. Voler une pomme, une prune ou une cerise n’aurait donc pas le même intact que voler une orange. Toujours est-il que voler peut conduire en prison... où l'on portait autrefois des oranges.

Justement, pourquoi des oranges ?

En 1892, des jeunes femmes sont arrêtées pour s’être montrées très déshabillées lors d’une journée plus que festive organisée par les élèves de l’école des Beaux-Arts de Paris. Cette joyeuse manifestation ne plait pas à tout le monde et en particulier au sénateur Béranger, surnommé le père la pudeur. Ils dénoncent les demoiselles qui sont immédiatement interpellées. L’affaire fait grand bruit. Parmi les interpellées, Sarah Brown. Elle est jeune, elle est belle et un poète, Raoul Puchon, lui écrit un poème.

S'il n'est pas très célèbre, on lui doit une maxime connue de tous :

« Quand mon verre est vide, je le plains. Quand mon verre est plein, je le vide »

Raoul Puchon disais-je, est tombé amoureux de la jeune femme et il lui écrit ce petit poème :

"O! Sarah Brown! Si l'on t'emprisonne, pauvre ange,
Le dimanche, j'irai t'apporter des oranges."

L’explication est donc simple pour ce qui est d’amener des oranges aux prisonniers, l’orange est le seul fruit qui rime avec ange.

Le livre

Végétal : explorer le monde botanique, conçu et réalisé par les éditeurs de Phaidon (Phaidon-49,95€)

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.