Deux arts qui se rencontrent dans un ouvrage de Michel Berjon

Stourhead Stourhead dans le sud-ouest de l’Angleterre. Le jardin fut construit entre 1741 et 1780. Stanley Kubrick y tourna des scènes de Barry Lyndon
Stourhead Stourhead dans le sud-ouest de l’Angleterre. Le jardin fut construit entre 1741 et 1780. Stanley Kubrick y tourna des scènes de Barry Lyndon © Getty / Imagno

Le livre du jour : Jardins du cinéma de Michel Berjon (Éditions Petit Génie)

Résumé des éditions Petit Génie :

"Explorer le jardin au cinéma, c’est à la fois défricher une terre vierge où peu d’historiens, chercheurs ou critiques de cinéma se sont aventurés, et initier une passerelle entre deux arts et deux publics.

S’adressant aux amateurs de jardins comme aux cinéphiles, ce voyage dans 120 ans de jardins du 7e art, à travers plus de 300 films de fiction, est une invitation à comprendre ces lieux familiers que sont la cour, le jardin ou le parc – et à nourrir notre regard de celui de grands cinéastes, de Stanley Kubrick à Alain Resnais.

Objet d’une contemplation paysagère, le jardin est aussi un lieu qui vit et meurt avec les personnages qui le fréquentent : un lieu d’art, un lieu d’amour, un lieu de quête de sens. Sans cesse réinventé, il déploie, au cinéma, toutes ses possibilités esthétiques et philosophiques."

►►► Jardins du cinéma de Michel Berjon (Éditions Petit Génie)

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.