Élu Jardin de l'année en 2009 par l'Association des journalistes du jardin et de l'horticulture et classé remarquable par le ministère de la Culture, ce lieu atypique réuni une variété splendide de végétaux rares. Alain Baraton nous y emmène.

Tout commence en 1975 quand Hubert Sainte-Beuve, agriculteur, achète une pépinière. L'année suivante, c'est la "sécheresse du siècle" et la pépinière meurt. Intervient alors Colette, sa femme, qui se rend en Angleterre pour y dénicher des végétaux sublimes et rarissimes. De retour en France, la pépinière obtient une grande renommée et Colette et Hubert décident d'ouvrir un jardin.

Le premier jardin est composé de 8 carrés séparées par des haies d'ifs avec chacun son propre style : du mixed-border très anglais au jardin de senteur, en passant par un jardin oriental où il fait bon méditer.

C'est pour ça qu'on dit "LES jardins de Castillon" !

Pourquoi les géraniums ont-ils fait la réputation des jardins de Castillon ? Que peut-on y trouver d'autres ? Qu'en disent les habitants du coin ?

Alain Baraton nous fait rêver ce matin ! À écouter ou ré-écouter également : ses conseils jardinages.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.