Le géranium Herbe à Robert est un géranium sauvage aussi appelé fourchette du diable, herbe rouge, persil maringouin, piche-sang, ou encore l'herbe à Robert.

Gros plan sur un Géranium Herbe à Robert.
Gros plan sur un Géranium Herbe à Robert. © Getty / Massimiliano Finzi

Au Moyen Âge, la plante est très appréciée pour ces vertus médicinales et elle est alors désignée "ruber", à savoir "rouge" en latin. Sa première appellation est donc liée à sa couleur.

Mais il s'avère que le tout premier évêque de Strasbourg, né vers 650, s'intéressait lui aussi à cette petite fleur. Il étudie et découvre à son tour de nouvelles propriétés pharmaceutiques. Il encourage alors son utilisation.

Cet évêque est Rupert de Salzbourg, le futur Saint Robert. La plante déjà connue l'est davantage, et l'herbe ruber devient l'herbe à Robert.

Le Chemin de la Nature

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La chaîne YouTube du botaniste Christophe de Hody vous propose de découvrir toutes les plantes de vos campagnes.

Une question ?

Toutes vos questions jardinage ou nature sont à adresser sur le site de France Inter, à notre jardinier, Alain Baraton, et c'est ici !

L'équipe
  • Alain BaratonJardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand parc de Versailles, chroniqueur sur France Inter.
Contact