Depuis le printemps 2012, la situation ne cesse de se tendre chez PSA Peugeot-Citroën. La fermeture d'Aulnay est programmée pour 2013, la situation de Rennes branlante, et en octobre, toutes les usines du groupe vont chômer trois jours.

L'ingénieur Michaud au volant d'une Peugeot Phaeton 3hp lors du "Concours des voitures sans chevaux" de 1894
L'ingénieur Michaud au volant d'une Peugeot Phaeton 3hp lors du "Concours des voitures sans chevaux" de 1894 © Domaine public

"Les clients, je ne peux pas les inventer" , dit le président du directoire. C'est vrai qu'en France, ils sont moins nombreux mais ils se tournent aussi vers les marques étrangères : la France importe dorénavant plus de véhicules qu'elle n'en exporte.

C'est toute l'Europe qui est concernée, ajoute-t-on : un constructeur du continent tire cependant son épingle du jeu, c'est Volkswagen.

On finit par dire chez Peugeot qu'on a surmonté d'autres crises. On ne peut que confirmer : à l'opposé de l'image de sécurité qu'elle veut transmettre, l'histoire de la maison est tout sauf tranquille.

Les liens

Musée de l'Aventure Peugeot à Sochaux C’est en 1982, que Pierre Peugeot, alors président du Conseil de Surveillance du groupe PSA Peugeot-Citröen, crée l’association l’Aventure Peugeot dont l’objet est de collecter et d’animer tout ce qui constitue le patrimoine d’une famille et d’une société.Dès 1984, commencent à s’établir les bases d’un futur musée qui pourra permettre d’exposer le savoir-faire de centaines de milliers de salariés qui ont travaillé et travaillent pour les différents produits frappés de la marque du lion depuis deux siècles.Le musée, dans sa version initiale,  est inauguré en juillet 1988 et triple ses surfaces d’exposition et de réception en juin 2000.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.