On pense au phare du bout du monde de Jules Verne : les gardiens y sont assaillis par des pirates. Ou à « La Tour d’amour » de Rachilde : le gardien Barnabas y est revenu à la vie sauvage, il provoque des naufrages, recueille et viole les femmes qui s’y noient, enfermant ensuite leurs têtes dans des bocaux de formol.

Phare au soleil couchant au Cap Cod à Provincetown aux Etats-Unis
Phare au soleil couchant au Cap Cod à Provincetown aux Etats-Unis © Getty / John Greim

Série "Les phares"

Peu d’écrivains ont réussi  restituer l’ennui sans nom de la vie dans un phare. Eric Faye peut-être qui imagine un feu qui n’a guère plus d’utilité que la forteresse du Désert des tartares. Mon phare, note-t-il, finit par ne plus se signaler qu’à lui-même. » Quand je monte au sommet, je tourne le dos à la mer mais je l’ai en face de moi. »

Le phare  tel qu’il se multiplie au XIXème inspire en revanche des textes innombrables qui relèvent de la littérature d’aventure et ,encore davantage, du fantastique. 

On pense au phare du bout du monde de Jules Verne : les gardiens y sont assaillis par des pirates. Ou à « La Tour d’amour » de Rachilde : le gardien Barnabas y est revenu à la vie sauvage, il provoque des naufrages, recueille et viole les femmes qui s’y noient, enfermant ensuite leurs têtes dans des bocaux de formol.

Les phares étaient plus nombreux sur terre qu’en pleine mer. Ils étaient souvent flanqués d’une petite maison que les gardiens partageaient avec leurs familles. Évidemment, ces phares-là ont moins inspiré que ceux, au loin, qui étaient interdits aux épouses. Un des plus beaux livres sur le sujet met en scène une femme qui rejoint cependant son mari, clandestinement. Elle arrive en chantant, s’apprête à partager un bon repas. Mais dans le phare, il y a aussi le second du mari. C’est l’amant de la femme. La vengeance du gardien-chef va être terrible. Ce livre d’Anatole Le Braz s’appelle « Le gardien du feu ». 

Le titre seul indique que,  dans la littérature, le fonctionnaire du phare ne peut avoir une vie ordinaire.

Bibliographie

  • Anatole Le Braz Le gardien du feu Editions l'Ancre de Marine
  • Rachilde La tour d'amour Mercure de France 
  • Jules Verne Le phare du bout du monde Folio Gallimard
  • Ray Bradbury Les pommes d'or du bout du monde Denoël
  • Eric Faye Je suis le gardien du phare, et autres récits fantastiques Seuil

Filmographie

Le Phare du bout du monde de Kevin Bilington

Programmation musicale

The Lighthouse (Le Phare) opéra de chambre de Peter Maxwell Davies

Amiina Bíólagið

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.