Nous sommes en 44 avant notre ère. La Ville, l'Urbs, est devenue monde.

César pense qu'il lui faut un système de gouvernement efficace : à sa tête, un chef d'essence divine; à son service, une bureaucratie omnipotente.

Denier en argent commémorant les Ides de Mars avec sur l'avers le profil du sénateur Marcus Junius Brutus - vers 43-42 av. J.-C.
Denier en argent commémorant les Ides de Mars avec sur l'avers le profil du sénateur Marcus Junius Brutus - vers 43-42 av. J.-C. © cc

Brutus, lui, nourri de l'exemple des Grecs qui n'hésitaient pas à se débarrasser des tyrans, ne peut concevoir que disparaisse la République.

D'un côté un homme qui croit en sa puissance : César. De l'autre, Brutus qui croit en sa vertu. Il est dans les faits l'émanation d'une oligarchie sénatoriale déclinante mais il pense incarner la sagesse antique face au monde moderne.

Le débat qui commence est toujours aussi passionnant aujourd'hui même si nous savons qui, au final, a perdu ce combat inégal.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.