Le gymnaste Hermann Weingärtner aux Jeux Olympiques d'Athènes en 1896
Le gymnaste Hermann Weingärtner aux Jeux Olympiques d'Athènes en 1896 © Radio France / Albert Meyer

Avant nos salles de musculation, il y eut des gymnases. Dès le début du XIXe siècle.

Et, après les gymnases, des sociétés de gymnastique qui, longtemps, rivalisèrent en nombre avec les sociétés sportives.

Leurs noms étaient : la Martiale, la Sentinelle, la Patriote... Elles redressaient les corps, comme il convenait pour préparer à l'armée ou à l'atelier.

La gymnastique vient d'un temps où l'efficacité collective primait. Elle est devenue moyen d'épanouissement personnel. Elle est un témoin très exact de l'individuation à l'œuvre dans nos sociétés.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.